Les banques off shore

On considère comme banque offshore toute banque ou institution financière située dans un pays autre que son propre pays de résidence. Le terme banque offshore provient des termes anglophones « vers le large ».

Un compte bancaire dans un autre pays

Une banque Off Shore est donc une banque située dans un pays ou une juridiction différente de celui ou l’on réside. Le plus souvent, un compte Off Shore permet de placé de l’argent dans un pays ou juridiction offrant plus d’avantages au niveau des impôt et de quelques certains services financiers.

Ouvrir un compte en banque offshore

Les services bancaires offshore fournissent une vaste gamme d’avantages et ouvrent des perspectives distinctes. L’utilisation d’un compte bancaire offshore offre des possibilités qui ne sont pas disponibles pour les utilisateurs de banques classiques. Le plus important est l’exonération d’impôts sur les gains. Les revenus générés par les intérêts ne sont pas taxés par le pays hôte, si le détenteur du compte ne les déclare auprès de ses services fiscaux, raison pour laquelle il est obligatoire, en France, de déclarer ses comptes à l’Etranger. La confidentialité de toutes les opérations effectuées est protégée par la législation contre les autorités fiscales tierces, sauf accords entre les pays.

Parmi ces pays où il est possible d’ouvrir un compte dans une Banque offshore on retrouve le plus souvent l’Angleterre – qui reste encore la place financière mondiale – la Suisse, la Belgique, Hong Kong ou encore le Panama, ou encore le Belize qui semble t-il assure à ceux qui en ont besoin un secret bancaire absolu… Mais la liste est longue et les changement de législation défavorables dans certains pays est compensée par l’émergence de nouvelles places bancaires off shore.

La sécurité et les comptes offshore

Les juridictions offshore sont des pays politiquement stables, avec des économies fortes et développées dans le secteur financier qui est strictement réglementé afin d’éliminer les risques de faillites bancaires. La plupart des institutions financières des centres bancaires offshore assurent l’anonymat de leurs clients.

Le secret bancaire

La confidentialité et le secret bancaire sont des facteurs important pour une banque Off Shore, certaines proposent même d’ouvrir un compte sous un nom fictif. Tout le monde peut ouvrir un compte Off Shore, que ce soit une personne ou une entreprise, ou encore une association. Certaine banque Off Shore font des restrictions au niveau de la nationalité des personnes, mais dans ce cas il suffit de se diriger vers une autre banque.

Dépôt minimum pour l’ouverture d’un compte Off Shore

Tout dépend du pays et de la banque, mais l’on parle souvent de dépôts minimum pour l’ouverture d’un compte à l’Etranger. Certaines banques demanderont un minimum de 1000 euros, alors que d’autres ne vous ouvrirons un compte qu’à partir de 300 000 euros.

Le mauvais visage des banques offshore

La banque offshore est souvent sujette aux critiques de politiques, relayées par les médias, car suspectées d’être le lieu de blanchiment de l’argent d’activités illégales ou tout simplement un moyen d’échapper au fisc (évasion fiscale entre autres). Actuellement, les juridictions sont régies par des lois fermes et agissent en cas de criminalité avérée.

On dit également que les banques offshore sont destinées à des personnes très riches, or elle sont destinées à tout le monde, chacun peut, pour des raisons de commodité : un travailleur expatrié par exemple, ou pour protéger sa vie privée, ce qui n’est pas interdit normalement en démocratie. Légalement, les activités bancaires offshore ne soustraient pas le contribuable à l’impôt, si certaine jouent un rôle facilitateur, elles n’en sont cependant pas responsables.

A lire aussi :

Ouvrir un compte bancaire à l’Etranger

Les commentaires sont fermés