Le départ en retraite à 62 ans

A l’origine, l’âge légal de départ à la retraite allait passer progressivement de 60 à 62 ans à partir du mois de juillet 2011 jusqu’au mois de décembre 2018. Une accélération du rythme de la reforme a été marquée pour avancer la date au mois de décembre 2017, en admettant la possibilité de partir dès 60 ans.

Un aperçu sur les âges légaux de départ à retraite

L’on a déterminé 3 âges légaux de départ à la retraite soit à 62 ans, à 67 ans et à 70 ans. En tout cas, il demeure possible de partir avant 60 ans si l’individu a intégré très jeune le marché du travail.  L’âge minimum de départ à la retraite dépend de la date de naissance de l’individu. Selon la réforme, s’il est né avant le 1er juillet 1951, il peut partir à l’âge de 60 ans. Cet âge de départ à la retraite s’accroît au fur et à mesure que la date de naissance avance jusqu’à 1955 où cet âge est de 62 ans. Cependant, le droit à la retraite de base à taux plein et à la retraite complémentaire sans minoration est conditionné également de la  durée des cotisations. A noter que les âges légaux de départ à retraite varient aussi selon les régimes, selon les statuts (fonction publiques ou privée), etc. En ce qui concerne la retraite à 67 ans, ce qui était à 65 ans avant la réforme de 2010,  le salarié peut partir  même s’il n’a pas atteint le nombre de trimestres nécessaires, mais avec une pension de retraite proportionnelle.  Quant à la retraite à 70ans, le salarié est mis en retraite d’office et contre son gré par son employeur qui lui adresse un préavis légal.

Le départ à la retraite s’approche de 62 ans d’âge

Depuis la mise en œuvre de la réforme de 2010, le recul de l’âge de départ à la retraite est constaté aussi bien que le nombre de pensionnés concernés. A noter qu’une année suivant la date de réforme, l’âge de départ à la retraite se trouvait à 61 ans 11 mois. En 2017, cet âge est très proche de 62 ans avec une chute du nombre de nouveaux retraités.

Réforme des retraites : Macron va-t-il tenir sa promesse ?

Emmanuel Macron avant et après son élection a promis de s’occuper de la France, de la transformer, et cela à réjouit les Français bien sûr. C’est ce qui les a poussés à voter pour lui. Les promesses qui ont attiré et charmés le peuple français sont assez nombreuses.

Parlons en particulier en ce qui concerne la réforme des retraites. Le Président de la République française a délégué au haut-commissaire la mission très importante de s’occuper des retraites, donc pour cette année 2018 on attend ce qui va bouger par rapport à la réforme des retraites.

Qu’est-ce qu’Emmanuel Macron a promis pour la réforme des retraites ?

Le Président a promis au peuple français que la retraite sera meilleure et pareille pour toute.

En effet, Macron avait proposé que la retraite soit pareille pour tous. Donc peu importe le poste que nous occupons aujourd’hui ou que nous avons eu auparavant, par exemple si nous étions cheminots, fonctionnaire ou autre, nous savons que nous aurons une bonne retraite si et seulement si Macron tient sa promesse. Il y aura tout de même certaines choses qui ne changeront jamais comme l’âge de départ à la retraite qui, pour le moment est fixé à 62 ans. Peut-être que d’ici peu cet âge sera revisité.

Réforme des retraites : va-t-il tenir sa promesse ?

Le comité d’orientation des retraites pense sincèrement que Macron ne va pas réussir à tenir sa promesse concernant la réforme des retraites. Pourquoi cela ? Il faut dire qu’il a tenu pas mal de promesses, comme par exemple réformer la fiscalité, le droit du travail, ou encore s’occuper de l’Éducation nationale et à tout cela s’ajoute donc la réforme des retraites. Sera-t-il vraiment possible pour le Président de réaliser tous ces projets, ces promesses ? Cela reste à voir…

Comment fonctionne un compte à terme ?

Le principe et le fonctionnement d’un compte à terme

Les Français sont de moins en moins intéressés lorsqu’on leur parle de comptes à terme ou CAT. Pourtant, ceux-ci étaient les favoris avant 2007. De nombreuses raisons ont fait que le compte à terme est devenu moins attractif et parmi celles-ci, nous pouvons citer le taux d’intérêt qui est très faible. Cependant, ce type de placement peut être très intéressant en cas de remontée des taux. Lire la suite

Leur retraite sera insuffisante pour 3,4 % des seniors

Les seniors se plaignent. Ils ne sont pas contents du tout pour la pension qu’ils reçoivent et par rapport à celle qu’ils vont recevoir cette année, ils ne sont pas satisfaits non plus. En effet, les seniors qui travaillent encore s’inquiètent vraiment et profondément sur leur retraite à venir. Ils sont stressés à l’idée de penser à la petite pension qu’ils vont recevoir et qui ne va pas du tout leur suffire d’après eux. La retraite est insuffisante pour les seniors Ce sont 3,4% seniors qui déclarent que leur retraite ne suffit pas. En effet, d’après eux, il leur faut un peu plus de 1800 euros pour profiter de leur retraite paisiblement et vivre confortablement. Et pourtant, leur pension est(…) Lire la suite

Quels sont les dispositifs pour partir en retraite avant l’âge légal ?

Un salarié peut partir en retraite avant l’âge légal s’il a déjà effectué une longue carrière, car il aura commencé tôt, avant 20 ans par exemple, sinon il être reconnu travailleur handicapé ou ayant effectué un travail pénible en capitalisant des points de pénibilités. Le principe Retraite : au sens large du terme, il s’agit d’une action de se retirer, et au sens socio-économique, c’est la période où l’homme, le salarié, le travailleur se retire de la vie active. Il n’est plus rémunéré tel qu’il l’est en tant qu’actif et salarié. Il a le droit de toucher à sa pension de retraite. Le montant normal, de fait et de droit, de la pension de retraite est basé sur certaines conditions, sur(…) Lire la suite

Faut-il alimenter votre Perco tant que votre employeur vous en propose un ?

Tout salarié a besoin d’une épargne pour la retraite. Plusieurs sont  les systèmes qui permettent aux salariés  de se constituer cette épargne à la retraite, y compris le Perco, c’est-à-dire le plan épargne pour la retraite collective. Le fonctionnement du Perco Par accord collectif ou par une simple décision de l’employeur, le Perco peut être mis en place au sein de toute entreprise qui emploie un jusqu’à 250 salariés. Ainsi, des avantages fiscaux et sociaux sont proposés à l’entreprise et à ses salariés qui effectuent des versements sur le Perco. En 2015,  l’on a enregistré plus de 2 millions de salariés  pourvus de Perco au sein d’au moins 135.000 entreprises.  A noter que le salarié n’est pas contraint, en aucune(…) Lire la suite

Retraites en 2018 : quelles nouveautés ? Comment conserver ses trimestres ?

La retraite 2018 va subir les réformes souhaitées par  le nouveau président en exercice. En effet, un nouveau système universel permet de calculer la retraite des salariés sur la base de leurs cotisations et de leur espérance de vie, représentant  des règles de calcul uniformes contrairement aux règles appliqués dans les années antérieures. La retraite 2018 se propose d’avantager les salariés autant que possible. Un petit rappel  sur le régime de retraite avant 2018 L’âge légal de départ en retraite est fonction de la date de naissance. Cet âge peut être 60 ans ou 62 ans selon le cas.  Avant la retraite 2018, si le salarié prétend jouir une retraite à taux plein, un certain nombre de trimestres ou d’annuités(…) Lire la suite

Risque sur la retraite : 40% des français ont peur de ne pas toucher leur pension

A la fin de votre carrière professionnelle, vous avez droit à un revenu régulier appelé pension de retraite. Le montant de ce revenu est calculé sur la base des cotisations légales que vous avez versées durant votre carrière. Les conditions d’obtention des droits de pension de retraite Le salarié en tant qu’employé ou employeur ayant effectué une durée de carrière minimale  fixée par la loi dans le cadre d’un contrat de travail a le droit d’obtenir une pension de retraite. Certaines périodes de relâche durant la carrière sont considérées dans le calcul de la pension de retraite, par exemple les périodes de chômages, de crédit-temps,  d’invalidité ou de service militaire. Parfois, le montant de la pension de retraite est inférieur(…) Lire la suite

Loi de Retraite 2019

A noter qu’il existe en France  des centaines de régimes de retraite de base, et plus de 6.000 régimes de retraites complémentaires. Le choix est plus ou moins libre. En tout cas, le système français de retraites est basé principalement sur le principe de répartition où les pensions versées aux retraités proviennent notamment des cotisations des actifs. Les actifs sont composés du secteur privé, du régime autonome et du secteur public. La loi retraite, durant les propagandes de l’actuel président de la République, est touchée et fait l’objet d’une modification profonde. Les modifications de la loi retraite envisagées par le gouvernement actuel Par rapport à la promesse du chef d’État, le gouvernement français  se propose  de fusionner les 37 régimes(…) Lire la suite

Épargne : les PEL seront soumis à un impôt forfaitaire de 30% dès la première année en 2018

Le PEL ou Plan Épargne Logement est un produit typiquement français qui permet à un client de se permettre un prêt d’épargne logement avec un taux gratifié. La politique française se soucie surtout de l’habitat principal du titulaire de PEL ou celui de sa famille. Le fonctionnement et les caractéristiques du PEL Pour bénéficier le prêt épargne logement, le titulaire suit les phases requises dont le versement d’argent sur son compte épargne afin de pouvoir cumuler tous les droits et les intérêts y afférents. L’ouverture d’un PEL nécessite au moins 225€, et puis un versement de 540€ par an, ou 270€ par semestre ou 45€ par mois. A noter que le plafond du PEL est fixé à 61.200€, hors capitalisation (…) Lire la suite

Épargne : votre LEP risque d’être fermé par votre Banque

C’était en 1982 que le LEP ou Livret d’Epargne Populaire a été mis en place. C’est un produit d’épargne rémunéré  dont les cibles sont manifestement les personnes relativement modestes quant à leur revenu. L’évolution du LEP depuis 1982 jusqu’en 2017  L’enjeu du LEP n’a pas changé, soit le pouvoir d’épargner avec des conditions les plus avantageuses par rapport aux autres placements. Pour ce faire, le taux de rémunération  demeure le plus compétitif. Lors de l’ouverture d’un LEP, il s’agit de présenter à la banqueun avis d’imposition. Il s’agit de vérifier que le revenu du bénéficiaire ne dépasse pas 1,8 fois le seuil d’exonération de la taxe d’habitation. Depuis 2015, le conjoint du bénéficiaire peut aussi souscrire le LEP au même(…) Lire la suite

Caisses de retraite des fonctionnaires menacées

La génération d’après-guerre se prépare à partir en retraite. Un départ massif qui va causer un grande déséquilibre aux caisses de retraite, en particulier dans la fonction publique. Les caisses de retraite dans la fonction publique sont en déséquilibre Le nombre des membres actifs susceptibles à cotiser baisse considérablement par rapport au nombre des pensionnés qui ne cesse d’augmenter. Évidemment, il y a de quoi s’inquiéter. Les documents budgétaires que le gouvernement a récemment publié, se référant sur les travaux du Conseil d’orientation des retraites (Cor), indiquent qu’il y aura une forte baisse du nombre d’actifs pour financer la retraite des fonctionnaires avec le temps, cela est du avec l’arrivée massive des générations d’après guerre en retraite. D’après l’estimation de(…) Lire la suite

Retraite : les cheminots sont inquiets

Le président français Emmanuel Macron pensait bien faire concernant la réforme sur la retraite des cheminots. Mais ceux de la profession sont quasi unanimes sur le fait que ladite réforme ne leur convient nullement alors que le président entend la mettre en œuvre dès l’année prochaine. C’est cela qui explique la grogne des cheminots qui soutiennent qu’ils ne peuvent tout simplement pas s’en sortir avec cette réforme de leurs régimes spéciaux. C’est donc un véritable bras-de-fer qui est déclenché entre le président et les cheminots, duel dont l’issue est incertaine. Ce sujet sur la retraite est donc au cœur d’une polémique de taille en France aujourd’hui. La retraite des cheminots selon le président français Le président Macron entend éliminer les(…) Lire la suite

Après le PEL et l’assurance vie, le Livret A est dans le collimateur du Gouvernement

D’après la déclaration du Gouvernement, le taux actuel du Livret A sera gelé à 0,75% pour une durée de un an au minimum. Les épargnants ne seront pas contents du tout surtout, la fiscalité sur l’assurance-vie et le PEL va augmenter. Un signal punitif François Carlier, le délégué général de l’association de consommateurs CLCV signale que « L’épargne réglementée et sans risque est la mal-aimée du gouvernement, car ça coûte un peu d’argent à l’État et parce qu’il estime que les bons pères de famille doivent placer leur argent auprès des entreprises », Il déplore aussi que c’est un « signal punitif ». Puis il continue que « C’est une logique que nous ne partageons pas car ce placement très répandu parmi les Français, un(…) Lire la suite

Où les français choisissent-ils de placer leur argent ?

Depuis quelques années, la rémunération des différents placements, y compris les comptes épargnes, ont subi une baisse qui entraîne la démotivation des épargnants. D’un autre côté, les épargnants ne veulent pas non plus investir à cause des actions scandaleuses et des manipulations et malversations dont les banques semblent être complices sans être sanctionnées. Quel placement va donc rassurer les épargnants français ? Comment fonctionne  et évolue le système d’épargne ? Le Livret A toujours était  le premier choix des français pour épargner leur argent, mais depuis l’année 2014, l’on a remarqué  des mouvements contraires dont l’augmentation des retraits par rapport aux dépôts. Le gouvernement a abaissé le taux du Livret A pour des raisons qui n’ont pas été informées explicitement aux usagers.(…) Lire la suite