S’expatrier pour vivre mieux

De nos jours en France et dans d’autres pays, la pression fiscale ou administrative va être un frein à son propre développement ou épanouissement personnel.

L’expatriation dans un pays étranger pour trouver une vie meilleure est de plus en plus souvent un choix guidé par des raisons de règles de politiques fiscales entre états. On parle parfois d’exil fiscal (à ne pas confondre avec l’évasion fiscale) ce qui est parfaitement légal et demeure un choix personnel difficile à faire pour de nombreuses personnes, pas forcément pour des question d’enrichissement car parfois ce sont des personnes aux sources de revenus modestes, comme certains retraités, qui trouverons également des destination mixant pression fiscale moindre, coût de la vie moins élevé et bien sûr un climat ou une culture qui les attirent…

Si vous avez décidé de quitter la France pour de bonnes ou de mauvaises motivations, vous n’avez pas pour autant tort d’avoir pris cette décision. En vous expatriant, vous avez peut-être plus de chance de réussir votre vie professionnelle et d’enrichir votre vie personnelle. Dans tous les cas, qui ne tente rien n’a rien. Nous allons vous apporter dans les lignes qui suivent quelques conseils pour bien préparer votre expatriation.

Bien se renseigner sur le pays choisi pour votre expatriation

Comment s'expatrier, quitter la France ?Si vous êtes passionné par la gastronomie japonaise, cette raison ne suffit pas pour quitter la France et de vous installer à l’autre bout du monde. Vous devez bien vous renseigner par rapport aux conditions de vie dans le pays d’accueil. Il faut redoubler d’effort si vous partez avec votre famille. Vous devez essayer de savoir s’il y a des écoles qui peuvent offrir à vos enfants une éducation suivant les normes européennes.

Préparer toutes les formalités administratives avant de quitter la France

Il y a une possibilité que vous effectuiez les démarches une fois dans le pays d’accueil, mais ce sera plus complexe. Il est alors préférable de les préparer avant votre départ. Il n’y a pas que votre passeport, votre visa et votre carte de séjour qui sont concernés par cette démarche, mais il y a également les formalités administratives que vous devez effectuer auprès du centre des impôts, de la caisse d’allocations familiales et la caisse de retraite.

Régler son permis de travail

Même si vous n’avez pas encore trouvé un travail dans le pays d’accueil, il faudra préparer votre permis de travail. Sans ce document, vous ne pourrez travailler dans un pays en dehors de l’Union Européenne, même si votre visa est à jour. Il faut lancer les démarches le plus tôt possible avant votre départ, car les procédures peuvent prendre plus de temps.

Les pays où s’expatrier pour payer moins d’impôts ou vivre mieux

La Suisse

La Suisse est un pays qui peut vous attirer pour ses avantages fiscaux. En effet, sur ce territoire, il y a un forfait fiscal et la taxation propre. Sachez toutefois que ce forfait n’est pas toujours disponible dans certaines régions sur le territoire suisse.

Le Panama

L’expatriation sur le territoire panaméen est soumise à une procédure. Nous allons vous apporter dans ce dossier un bref aperçu aux prérequis pour la procédure de résidence. Il est à noter que les deux formes de résidence que nous allons détailler ci-après peuvent varier en fonction du profil personnel de l’expatrié. Dans tous les cas, vous pouvez demander une nationalité panaméenne au bout de 5 ans de résidence sur le territoire.

La Belgique

Depuis un certain temps, la fiscalité française pèse lourd sur les ménages de classe moyenne et pour les riches, la situation n’est pas aussi avantageuse. Pour ces raisons, les Français commencent à voir chez les pays voisins si la fiscalité serait plus indulgente. Parmi les pays qui attirent les Français pour l’expatriation fiscale, il y a la Belgique.

Hong Kong

Vous pouvez choisir le Hong Kong pour de nombreuses raisons et parmi celles-ci, nous pouvons citer l’imposition sur les revenus des personnes physiques qui est fixée à 15 %.

L’Espagne

Plus de 120 000 Français ont décidé de s’expatrier en Espagne pour diverses raisons. Si vous aussi, vous voulez faire ce même choix, voici quelques informations sur les formalités à faire avant votre départ et sur les démarches administratives à effectuer en Espagne pour une expatriation fiscale réussie dans ce pays.