Le livret d’épargne

Un livret d’épargne est un compte que l’on peut souscrire auprès d’une banque et dont les dépôts d’argent sont rémunérés à taux fixe de manière réglementé par l’état (livret A), ou par la banque elle-même.

Le compte épargne n’a pas les mêmes attributions qu’un compte courant, on ne peut pas payer directement avec, le calcul des intérêts se fait deux fois par mois et on ne peut pas avoir en dessous de 15 euros sur un livret d’épargne.

Le Livret A

Livret ACréé le 22 mai 1818, le livret A fait partie des comptes d’épargne défiscalisés et réglementés français. Ce produit d’épargne rémunéré est le plus répandu en France. Jusqu’au 1er janvier 2009, seules trois banques pouvant distribuer ce livret connu sous le nom de livret série A ou livret d’épargne. Il s’agit notamment de la Caisse d’épargne, de la Banque postale et du Crédit mutuel. Mais aujourd’hui, tous les établissements bancaires sont autorisés à proposer ce produit bancaire en France. Le livret A qui est actuellement dématérialisé est dans des cas prévus par la loi, utilisé comme un compte bancaire.

Qui peut bénéficier du livret A ?

Peuvent accéder à ce compte d’épargne défiscalisé tous les particuliers majeurs et mineurs ainsi que certaines personnes morales précisées par la loi. Il s’agit notamment des syndicats de copropriétaires ou encore les associations 9001. Mais dans le cas de ces deux personnes morales susmentionnées, le plafond des dépôts est fixé à 76 500 euros.

Comment fonctionne le livret A ?

Le livret A est soumis à certaines règles pour ce qui est de son fonctionnement. Ainsi, il est impossible d’ouvrir plusieurs livrets A. De plus, il ne peut être cumulé avec un produit comme le livret bleu que s’il a été ouvert avant le 1er septembre 1979. Le titulaire d’un tel compte rémunéré a droit par période de 7 jours glissant, de faire un retrait d’un montant maximum de 500 euros au distributeur et de 800 euros au guichet. Pour tous les bénéficiaires sauf les établissements, le montant minimum des opérations est de 10 euros.

Bien que fonctionnant sans carte de paiement et sans chéquier, une carte de retrait peut être remise aux titulaires du livret A. Dans ce cas, l’utilisation de cette carte bancaire n’est possible que dans les distributeurs de l’établissement bancaire auprès duquel le compte est ouvert. D’ailleurs, en cas de demande d’ouverture, la législation en vigueur fait obligation aux banques de procéder à des vérifications auprès de l’administration fiscale qui dispose d’un délai de 48 heures pour donner sa réponse.

Quelles sont les caractéristiques du livret A ?

Au 1er février 2015, le taux d’intérêt du livret A était maintenu à 1%. Mais en cas d’une variation est assez importante des marchés monétaires ou de l’inflation, ce taux peut être changé. Un tel changement peut intervenir soit au 1er mai ou au 1er novembre de l’année. Disponible immédiatement, le livret A a une durée illimitée. Son plafond depuis le 1er janvier 2013 s’élève hors intérêts à 22 950 euros. Soumis à aucune fiscalité, ce compte d’épargne doit avoir un solde minimum de 10 euros.



Les commentaires sont clos.