Ouvrir un compte offshore aux Bahamas

Situés non loin des côtes de la Floride, les Bahamas sont la locomotive des Caraïbes. Le tourisme qui constitue une importante rentrée de devises facilite les opérations bancaires off-shore dans ce pays considéré comme un paradis fiscal lorsqu’on parle d’ouvrir un compte bancaire à l’étranger. Le très haut niveau de vie des habitants donne aux Bahamas une réputation de pays sûr en placement de capitaux.

Contexte et enjeux intéressants

ouvrir-un-compte-offshore-aux-bahamasBénéficiant d’une stabilité politique dans la région, les Bahamas occupent une position géographique et économique enviables. De plus la confidentialité et la fiscalité avantageuse offertes représentent un atout non négligeable. Qu’il soit particulier ou professionnel, le compte offshore, présente des facilités aussi bien à l’ouverture que dans la gestion.

Les transactions en ligne sont monnaie courante et sécurisées, évitant ainsi les déplacements sur place. L’utilisation généralisée de carte Visa ou Mastercard, pour les transactions internationales, contribue, par ailleurs, à asseoir la notoriété des banques aux Bahamas. La fiscalité appliquée sur les comptes, assortie d’un taux d’imposition quasi-nul des capitaux, garantissent une gestion internationale des activités du bénéficiaire, qui peut employer plusieurs devises comme moyen de paiement. Et cerise sur le gâteau, le rapport qualité/prix des transactions est très rentable.

Des formalité simplifiées

Avec la multitude d’établissements bancaires implantés aux Bahamas, s’y hasarder sans avoir au préalable pris conseil auprès d’un agent qualifié est imprudent. Il faudrait également s’informer sur le fonctionnement des banques offshore. Les banques offshore intéressent les particuliers ou les sociétés qui ne sont pas en sécurité financière dans leurs pays de résidence.

Aux Bahamas, les comptes sont anonymes et le niveau de confidentialité est élevé car la personne ayant accès au compte peut ne pas être le titulaire. Concernant les papiers nécessaires, une pièce d’identité ainsi que des justificatifs d’adresse sont à fournir. Les références de la banque d’origine du titulaire ou du bénéficiaire, un certificat d’incorporation, et si besoin un good standing, sont également utiles. Grâce à ces formalités réduites au strict minimum, les Bahamas comptent parmi les 10 importants centres offshore du monde.