Quels sont les dispositifs pour partir en retraite avant l’âge légal ?

Un salarié peut partir en retraite avant l’âge légal s’il a déjà effectué une longue carrière, car il aura commencé tôt, avant 20 ans par exemple, sinon il être reconnu travailleur handicapé ou ayant effectué un travail pénible en capitalisant des points de pénibilités.

Le principe

Retraite : au sens large du terme, il s’agit d’une action de se retirer, et au sens socio-économique, c’est la période où l’homme, le salarié, le travailleur se retire de la vie active. Il n’est plus rémunéré tel qu’il l’est en tant qu’actif et salarié. Il a le droit de toucher à sa pension de retraite. Le montant normal, de fait et de droit, de la pension de retraite est basé sur certaines conditions, sur certains paramètres. Le calcul est effectué selon les cotisations légales versées durant la carrière du travailleur, quel que soit son statut professionnel. C’est le premier pilier de la pension de retraite, dite pension légale. Cependant, il faut reconnaître que le salarié qui veut partir en retraite anticipée doit avoir effectué une durée minimale stipulée par la loi, en prenant en compte certaines périodes où le salarié n’a pas exercé pour une raison ou pour une autre, par exemple chômage temporaire, invalidité, service militaire, etc.

Les dispositifs à observer pour une retraite avant l’âge légal ?

Il faut s’attendre à ce que la pension de retraite soit inférieure au dernier revenu durant la carrière professionnelle du salarié, du travailleur. Il s’agit de l’écart de pension qui n’est pas négligeable. Le salarié qui veut partir en retraite avant l’âge légal doit s’adresser aux caisses de retraite pour demander la pension de retraite de base. Car possiblement, une personne peut dépendre de plusieurs régimes, par exemple régime de base, régime complémentaire ou régime supplémentaire. Bref, le dispositif appelé préretraite est mis à disposition des salariés voulant partir en anticipé, malgré certains changements depuis l’année 2010 qui permettent l’allongement progressif  de l’âge légal de retraite. A noter que l’État verse une allocation de cessation d’activités des salariés à l’endroit des entreprises privées, surtout si le salarié est retraité des travaux pénibles.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés