Le départ en retraite à 62 ans

A l’origine, l’âge légal de départ à la retraite allait passer progressivement de 60 à 62 ans à partir du mois de juillet 2011 jusqu’au mois de décembre 2018. Une accélération du rythme de la reforme a été marquée pour avancer la date au mois de décembre 2017, en admettant la possibilité de partir dès 60 ans.

Un aperçu sur les âges légaux de départ à retraite

L’on a déterminé 3 âges légaux de départ à la retraite soit à 62 ans, à 67 ans et à 70 ans. En tout cas, il demeure possible de partir avant 60 ans si l’individu a intégré très jeune le marché du travail.  L’âge minimum de départ à la retraite dépend de la date de naissance de l’individu. Selon la réforme, s’il est né avant le 1er juillet 1951, il peut partir à l’âge de 60 ans. Cet âge de départ à la retraite s’accroît au fur et à mesure que la date de naissance avance jusqu’à 1955 où cet âge est de 62 ans. Cependant, le droit à la retraite de base à taux plein et à la retraite complémentaire sans minoration est conditionné également de la  durée des cotisations. A noter que les âges légaux de départ à retraite varient aussi selon les régimes, selon les statuts (fonction publiques ou privée), etc. En ce qui concerne la retraite à 67 ans, ce qui était à 65 ans avant la réforme de 2010,  le salarié peut partir  même s’il n’a pas atteint le nombre de trimestres nécessaires, mais avec une pension de retraite proportionnelle.  Quant à la retraite à 70ans, le salarié est mis en retraite d’office et contre son gré par son employeur qui lui adresse un préavis légal.

Le départ à la retraite s’approche de 62 ans d’âge

Depuis la mise en œuvre de la réforme de 2010, le recul de l’âge de départ à la retraite est constaté aussi bien que le nombre de pensionnés concernés. A noter qu’une année suivant la date de réforme, l’âge de départ à la retraite se trouvait à 61 ans 11 mois. En 2017, cet âge est très proche de 62 ans avec une chute du nombre de nouveaux retraités.