Procédure d’ouverture d’un compte offshore en Suisse

L’ouverture d’un compte offshore en Suisse est accessible aux personnes physiques et morales et ceci ne demande pas de conditions particulières. Sachez toutefois qu’une entité bancaire peut refuser votre demande d’ouverture de compte s’il soupçonne des pratiques d’activités illégales. Le dépôt de dossier ne vous conduira pas toujours à l’ouverture de compte offshore.

Les principales étapes de l’ouverture du compte

Lorsque vous avez choisi votre banque, celle-ci demande souvent de vous rencontrer en personne. Si pour diverses raisons, vous ne pouvez vous déplacer, le dépôt de dossier peut être effectué en ligne. Pour certaines banques, vous rencontrer en personne n’est pas une option, mais une exigence. Pour l’ouverture d’un compte offshore, vous devez fournir certains documents. La liste de ceux-ci peut varier d’un établissement à un autre comme d’un compte à un autre. Si votre dossier est accepté, vous devez signer le contrat et verser le dépôt minimum requis. Sur ce territoire, il y a plus d’une centaine de banques internationales, de banques privées et de groupes d’investissements. Vous pouvez ouvrir un compte auprès d’une banque universelle, d’une banque cantonale, d’une banque privée, d’une banque régionale ou d’une banque commerciale.

Le système bancaire suisse

Si vous primez la discrétion des transactions bancaires, vous devez choisir la Suisse pour l’ouverture de votre compte offshore. En effet, le système bancaire est réputé pour ses services très discrets et très professionnels. La loi bancaire de 1934 considère comme un acte criminel le fait qu’une institution financière ou une banque révèle le nom du titulaire d’un compte particulier. Cependant, les juges ont le droit d’émettre un ordre de levage pour avoir accès à ces informations dans le cadre d’une enquête criminelle. Même si votre identité restait confidentielle, ceci n’exclut pas la possibilité de contrôles pour vérifier que les fonds versés sur vos comptes ne proviennent pas d’opérations illégales.