Exil fiscal en Belgique

Pas très loin de la France, la Belgique est un pays qui attire de plus en plus de contribuables français chaque année. Nous allons vous apporter dans cet article quelques raisons pour lesquelles vous pourrez envisager une expatriation en Belgique pour raisons fiscales.

L’impôt sur le revenu

Exil fiscal en BelgiqueVous pouvez souvent entendre dire que l’impôt sur le revenu en Belgique est plus important qu’en France. Cette affirmation n’est pas tout à fait fausse, mais à la différence de l’administration française, l’administration belge impose des tranches moins élevées. Si nous revenons à cette tranche, le taux optimum est fixé à 50 %. Il ne faut pas aussi oublier qu’en Belgique, il y a la taxe « centimes communaux » qui est évaluée entre 6 et 8 % de l’impôt sur le revenu.

L’impôt sur la fortune

Vous pourrez dire adieu à cet impôt si vous vous exilez en Belgique. En effet, sur le territoire belge, il n’y a pas d’impôt sur la fortune, une raison de plus pour quitter la France. L’absence de ce type d’imposition va encore être plus avantageuse si vos patrimoines sont supérieurs à 8 millions d’euros.

L’imposition des plus-values sur titres

L’administration belge ne vous prélèvera aucun euro sur les plus-values sur titres ou actions pour les opérations effectuées pour une gestion normale du patrimoine privé. Même si la législation belge ne dispose d’aucune notion de cette imposition, elle ne manquera pas d’évaluer si l’opération relate ou non d’une gestion normale du patrimoine privé. Si l’opération entre dans le cadre d’une gestion normale, vos plus-values sur titres seront imposables à un taux défini.

L’imposition des plus-values sur les immeubles et biens meubles

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, il n’y a pas d’impôt des plus-values sur titres dans la gestion normale du patrimoine privée en Belgique. Toutefois, cette imposition réserve une imposition de 33 % sur les 5 premières années suivant l’acquisition d’immeuble non bâti mis en cession et de 16,5 % sur la 6e, la 7e et la 8e année.

En savoir plus sur :  les pays où s’expatrier pour être moins taxé.



Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés