Retraites en 2018 : quelles nouveautés ? Comment conserver ses trimestres ?

La retraite 2018 va subir les réformes souhaitées par  le nouveau président en exercice.

En effet, un nouveau système universel permet de calculer la retraite des salariés sur la base de leurs cotisations et de leur espérance de vie, représentant  des règles de calcul uniformes contrairement aux règles appliqués dans les années antérieures. La retraite 2018 se propose d’avantager les salariés autant que possible.

Un petit rappel  sur le régime de retraite avant 2018

L’âge légal de départ en retraite est fonction de la date de naissance. Cet âge peut être 60 ans ou 62 ans selon le cas.  Avant la retraite 2018, si le salarié prétend jouir une retraite à taux plein, un certain nombre de trimestres ou d’annuités est requis, car la durée de cotisation détermine le taux de la pension versée. A noter qu’il doit y avoir 4 trimestres d’assurance par année civile, c’est-à-dire 4 trimestres cotisés et assimilés additionnés par année civile, excepté pour un salarié bénéficiant d’une majoration de durée d’assurance. En effet, pour le régime de retraite avant 2018, le montant de pension versée résulte du produit du salaire annuel moyen par le taux de la pension et la durée d’assurance au régime général de sécurité sociale, en se basant sur le minimum contributif.

Qu’est ce qui se passe pour la retraite 2018 ?

Les quelques 40 régimes de retraite vont être convertis en un seul et universel régime pour la retraite 2018, bien que chaque régime aura la possibilité de conserver ses propres taux de cotisation.

L’âge de départ à la retraite est fixé à 62 ans, prolongeable selon le choix du salarié qui veut améliorer le montant de sa pension. En tout cas, il s’agit de standardiser les procédés de calcul des retraites en mettant en place un compte virtuel afin d’enregistrer les cotisations retraite versées par les travailleurs.  Le Smic horaire brut qui prend effet au 1er janvier 2018 est de 9,88, ce qui était 9,76 en 2017. En effet, le salarié peut valider un trimestre de retraite 2018 lorsqu’il gagne 1 482€ de salaire brut, sur la base de 150 SMIC horaire X 9,88 euros. La retraite 2018 permet au salarié de gagner 18 euros de plus par rapport à l’année précédente.