Maisons de retraite EHPAD : la colère des aides-soignants

La grève menée par les aides-soignants auprès des retraités depuis plusieurs mois maintenant a sans doute été l’une des plus longues et des plus graves en France. La colère de ces aides-soignants est compréhensible quand on connait le contexte dans lequel ils travaillent, le nombre toujours croissant de retraités à prendre en charge, le surcroît de travail en cas d’absence d’un des leurs à cause d’un manque de personnel, le mésestime envers la profession et surtout les mauvaises conditions de travail. Le cercle vicieux n’a été rompu que lorsque les autorités compétentes ont consenti à répondre favorablement à certaines revendications. Les retraités en question Le fait est que de nos jours, beaucoup de retraités ne rejoignent les maisons de retraite (…) Lire la suite

Les caisses de retraite : un système profondément inégal

Par définition, une caisse de retraite n’est autre qu’une institution financière qui perçoit des cotisations dans le but de ravitailler des versements de retraites des salariés dans le secteur public ou privé  ou ceux des travailleurs indépendants. En général, les cotisations sont obligatoires, sinon certaines sont facultatives s’il s’agit de prestations au-delà du régime de base autrement appelé caisse primaire. Evolution du système des caisses de retraite En 1982, l’âge légal de départ à la retraite était fixé à 60 ans. Par rapport au dispositif d’allongement de la durée des cotisations édicté par la loi du 09 novembre 2010, cet âge légal est porté à 62 ans à partir de l’année 2017. A noter que les inégalités de traitement et (…) Lire la suite

Retraite par points : des organisations s’opposent

A noter que plus d’un perçoivent le système de retraite mis en œuvre actuellement difficilement lisible, sinon trop complexe et presque incompréhensible. Les variables prises en considérations ne sont pas faciles à maîtriser par un simple employé non initié. Par ailleurs, il y a beaucoup trop de régimes qui diffèrent d’un secteur à un autre, d’un statut de salarié par rapport à un statut d’indépendant, d’une branche d’activité à une autre, etc. Serait-il plus sage d’adopter le système de retraite par points pour alléger les innombrables calculs et les paramètres à insérer ? Les caractéristiques communes des systèmes de retraite A noter que tout système de retraite, quel que soit le régime et le statut, a un trait obligatoire dans la (…) Lire la suite

L’âge de la retraite des femmes : 64 ou 65 ?

Jamais dans l’histoire de notre pays, la question du relèvement de l’âge de la retraites des femmes n’a suscité autant de débats. Mais finalement, la Chambre du peuple, à l’image du Conseil des Etats, a voté ce relèvement, et ce, dans le cadre de la réforme « Prévoyance vieillesse 2010 ». C’était par 137 voix contre 57 qu’a été arrêtée cette nouvelle réglementation. Cette mesure va-t-elle réellement plaire à toutes les femmes qui travaillent, améliorera-t-elle leur niveau de vie, et une année de plus au travail est-elle une bonne motivation pour elles etc. ? Autant d’interrogations concernant l’âge de la retraite des femmes, qui vient donc d’être relevé à 65 ans au lieu de 64. L’âge de la retraite des femmes relevé : conséquences (…) Lire la suite

La retraite des fonctionnaires coûte des milliards aux contribuables

Le total des montants dépensés pour les retraités fonctionnaires vient d’être relaté par la Cour des Comptes dans son « audit des comptes de l’Etat ». Les impôts versés par les employeurs devront combler le déficit du régime causé par les faibles cotisations salariales des fonctionnaires par rapport à celles du secteur privé. 47 milliards pour la retraite des fonctionnaires Comme chaque année, les prévisions des dépenses du CAS ainsi que  les autres recettes comme les cotisations salariales et la prévision d’évolution de l’assiette contributive déterminent les taux de contributions employeurs tels ceux des militaires, des civils ou encore des allocations temporaires d’invalidité.  Les 47 040 M€ des contribuables employeurs évaluées en LFI proviennent des différents organismes qui emploient des fonctionnaires civils et (…) Lire la suite

Définition de la retraite progressive et critères exigés pour y avoir droit

La retraite progressive concerne tout salarié ayant atteint l’âge de la retraite qui souhaite demander la liquidation de sa pension alors qu’il continue d’exercer un travail à mi-temps dans la même entreprise. La retraite progressive intéresse de plus en plus de travailleurs désireux de rester actifs sur le plan professionnel car leurs obligations professionnelles n’ont plus le même volume qu’avant et ils ont une large plage horaire de libre. Les avantages de la retraite progressive La retraite progressive présente de nombreux avantages qui trouvent un écho favorable auprès des seniors. Grâce à ce dispositif, ils réduisent de moitié leur temps de travail, ce qui représente un intérêt notable car leur condition physique n’est probablement plus la même qu’auparavant. De plus, (…) Lire la suite

Un complément retraite, pourquoi faire et comment ?

Le régime de la sécurité sociale fait en sorte que la survie des personnes ayant atteint l’âge de retraite soit assurée jusqu’à la fin de leur vie. Cependant, le train de vie des seniors semble être en dégradation à cause de la conjoncture économique. La retraite de base n’arrive plus à supporter copieusement les dépenses vitales d’où l’idée de mettre en place un complément de retraite.  L’enjeu du complément retraite ? La CNAV retraite, la Mutuelle Sociale Agricole et tous les types de retraite de base existants actuellement n’arrivent plus à assurer à chaque français en position de retraite les revenus indispensables au financement de son existence. Certains ont déjà essayé diverses solutions telles que l’assurance vie, ou le PERCO ou (…) Lire la suite

Retraite 2017 : âge de départ

En cette année 2017 comme les années précédentes, l’âge de départ à la retraite n’est pas fixé de manière arbitraire. Il dépend d’un certain nombre de critères mais dans tous les cas, en premier lieu, de l’âge de naissance. Il y a tout de même certains ajustements concernant l’âge de départ à la retraite, comme le fait qu’il peut être avancé si on a fait une longue carrière dans une entreprise donnée ou dans un de ces métiers dits pénibles, ou bien si on est atteint d’un handicap invalidant. Mais il est important de garder à l’esprit que cet âge de départ ne dépend pas uniquement de la durée d’activité professionnelle. Les différents âges de départ à la retraite En (…) Lire la suite

Comment fonctionne une pension de réversion ?

La pension réversion est une partie de retraite d’un salarié, d’un fonctionnaire porté disparu depuis plus d’un an ou décédé, et cette partie de retraite est reversée à son conjoint ou conjointe ou aux orphelins si le défunt était un agent de fonction publique. La pension réversion n’est pas exécutée systématiquement, une demande doit être formulée par les ayants-droit et son montant est relatif au régime en vigueur. Les conditions d’obtention de la pension réversion La demande de pension réversion peut être adressée auprès du régime de la dernière activité du défunt au cas celui-ci aurait exercé dans plusieurs régimes de base, par exemple à la fois régime de salarié privé et régime indépendant. La pension réversion peut être obtenue (…) Lire la suite

Tout sur la retraite chapeau

Le fonctionnement de la retraite chapeau, les réformes qui y ont été apportées, tout cela mérite de plus amples explications, le sujet n’étant pas forcément bien compris du public et même des salariés qui en sont concernés. Par ce terme, il faut comprendre le régime de retraite à prestations comme défini par l’article 39 du code général des impôts, appelé aussi retraite supplémentaire article 39, figurant aux côté des autres retraites supplémentaires d’entreprise. La retraite chapeau est financée dans sa totalité par l’employeur et c’est l’entreprise qui y souscrit. Elle est un complément aux pensions du régime de base et complémentaire obligatoires et se divise en 2 grandes parties qui sont le régime additif et le régime différentiel. Quelques points (…) Lire la suite

La retraite militaire et son fonctionnement

Les militaires font partie du personnel du Ministère de la Défense et exercent soit dans l’Armée de terre, soit dans la gendarmerie, dans l’Armée de l’air, dans la Marine ou dans d’autres services administratifs. En fin de service, ils bénéficient de la retraite militaire selon le code des pensions civiles et militaires, avec toutefois des aménagements spéciaux en raison de la spécificité de leur métier. Le droit à la retraite militaire est réservé aux officiers et aux militaires qui ne sont pas officiers ayant certaines années à leur actif et sous conditions bien spécifiées. Quant à l’âge d’ouverture des droits, il diffère selon le statut d’un militaire. La retraite militaire pour un officier Pour un officier, il a le droit à (…) Lire la suite

Régimes de retraite: La LURA entre en vigueur à partir du 1 juillet 2017

Avancé social indéniable, l’assurance retraite a été instauré en France dans l’intérêt des personnes âgées, afin que ces dernières puissent continuer à percevoir régulièrement un revenu lorsqu’elles ne sont plus en mesure de travailler. Durant leurs parcours professionnel,  il est donc retenu sur leurs salaires un pourcentage augmenté d’une participation de l’employeur, le tout servant de base pour le calcul de leur retraite. Jusqu’à présent, il existe trois régimes de retraite différents qui sont le régime général des salariés, le régime social des indépendants et le régime des salariés agricoles. Ces trois différents régimes sont également connus sous le nom de régimes alignés. Cette année, le gouvernement prévoit de changer le système utilisé pour calculer la retraite en mettant vigueur (…) Lire la suite

AFG : renforcement de l’épargne en France

L’AFG ou l’Association française de la gestion financière spécifie que l’épargne retraite française se doit d’évoluer. Le renforcement et les réformes de l’épargne retraite s’avèrent indispensables dans le contexte actuel selon l’AFG qui propose différents procédés pour ce faire.

Au mois de janvier de cette année, AFG a publié deux documents, le premier, un communiqué de presse le 10 de ce mois et le second, un livre, le Livre Blanc « Epargne retraite » concernant les dispositifs existants sur l’épargne retraite et ce qu’il faut faire pour les rénover et les mettre à jour.

Les raisons du renforcement de l’épargne retraite

Diverses raisons requièrent le renforcement de l’épargne retraite en France, telle que la volonté d’apporter un mieux dans le niveau de vie des retraités ainsi que l’allongement de l’espérance de vie moyenne des français. Les dispositifs actuels seront l’objet de différentes améliorations afin que l’épargne soit sur une plus longue durée, proportionnée aux projets et intéressante pour le plus de personnes possibles. Le but principal étant d’encourager en particulier la jeune génération à épargner.

Les mesures de renforcement de l’épargne retraite en France

La première démarche serait de donner des informations plus explicites sur l’épargne retraite à l’ensemble de la population.

L’âge d’information serait désormais de 30 ans au lieu de 35 et l’âge de  simulation passerait de 55 à 45 ans. Ensuite, il s’agit d’informer les français sur les différents moyens à leur disposition pour compléter les régimes par répartition. Après cela, il importe de mettre en place un nouveau produit personnalisé adressé au grand public avec possibilité de sortie en capital. Puis, il faudra travailler au développement de l’épargne retraite d’entreprise dont le Perco. Celui-ci serait encouragé en faisant en sorte de diminuer considérablement et le cas échéant, effacer totalement le forfait social.

L’avenir pour les retraites en France

Une personne est dite retraitée si elle se retire de la vie active et professionnelle ou si elle abandonne tout simplement ses fonctions. Elle prend alors sa retraite.  Que peuvent attendre les retraités Il faut quand bien même reconnaître que le régime gouvernemental ne cesse de changer les conditions d’avantages des personnes qui sont en position de retraite. Par exemple, à partir de l’année 2017, les retraités  auront le droit à un crédit d’impôt au cas où ils emploient une personne à  domicile, au même titre que les personnes actives actuellement. Auparavant, l’emploi d’un salarié à domicile n’a fait gagner aux retraités qu’une réduction d’impôt, alors que le surplus n’était pas remboursable ni reporté sur les années subséquentes. En effet,  (…) Lire la suite

Maison de retraite : un comparateur mis en ligne par le gouvernement

A noter tout d’abord qu’un comparateur permet à tout utilisateur de service, quel qu’il soit, de se fournir des informations lui permettant de choisir le mieux disant et le plus performant. Un comparateur en ligne est un service fourni sur internet, et déjà il existe plusieurs services qui le mettent à disposition des clients, y compris les retraités et/ou les personnes du troisième âge qui ont besoin des traitements particuliers. Les différents types maisons de retraites Une maison de retraite, antérieurement appelée hospice,  est une résidence collective destinée aux personnes âgées et/ou retraitées. Selon le cas et la capacité financière, la personne âgée hébergée peut occuper une pièce individuelle, ou un appartement. Selon le cas également, les services fournis au sein des (…) Lire la suite