Gérer son compte bancaire

Lorsqu’on dispose d’un compte en banque, il est toujours important d’observer quelques règles de base afin d’éviter d’éventuels incidents. Ces problèmes conduisent le plus souvent aux paiements de frais au profit de la banque. En prévision de ces risques, il existe quelques conseils bien utiles pour bien gérer son compte bancaire.

Une organisation efficace de votre budget

La gestion de votre budget sera facilitée si vous dressiez une liste, d’une part de tous vos revenus, et d’autre part la liste de vos dépenses aussi bien invariables qu’exceptionnelles. Le but sera d’éviter de tomber dans le découvert bancaire qui occasionne inévitablement des frais de banque. C’est bien connu, moins on dépense, plus on épargne. Le cas contraire, il faudra envisager des moyens de paiement autres que, venant de votre compte bancaire. D’ailleurs, il faut savoir qu’il est possible de faire une demande de carte bancaire à autorisation systématique pour parer à tout écart des dépenses et ainsi éviter d’avoir un compte débiteur.

Une provision suffisante

Vous devrez toujours veiller à ce que votre compte soit suffisamment approvisionné pour faire face aux flux que subit votre compte en banque. Il ne faut pas se risquer à un rejet pour insuffisance de provision qui engendrera automatiquement des frais bancaires. Pour parer à d’éventuels imprévus, il est toujours mieux d’avoir un certain montant sur son compte bancaire.

Un accord écrit pour tout découvert

Ne risquez pas de découvert bancaire sans qu’une convention écrite d’autorisation en ce sens entre votre banque et vous ne soit signée. N’acceptez pas que votre banquier prenne l’initiative d’un découvert à votre place. Car vous devez savoir que dans tous les cas, chaque paiement effectué dans ces situations vous occasionnera inévitablement des frais. Et pour un achat exceptionnel, pensez à un prêt personnel avec un taux plus avantageux plutôt qu’engendrer des frais, à cause d’un découvert bancaire.

Les paiements automatiques favorisés

On ne saurait le répéter, les paiements par chèque occasionnent des frais supplémentaires. Préférez donc les virements et les prélèvements automatiques sur votre compte et soyez ponctuel dans vos paiements pour vous épargner d’éventuelles sanctions de retard.

La prudence à tout moment !

Votre conseiller bancaire, voire votre proche entourage ne devra être au courant de vos codes confidentiels. Pareillement pour les chéquiers et cartes bancaires, mettez-les toujours en sécurité.

Garder une attention particulière sur les tarifs en cours

Préalablement à chaque modification des tarifs bancaires, la banque a le devoir de vous avertir dès que ces changements concernent les tarifications d’un type de compte auquel vous vous êtes souscrit. Soyez attentif aux nouveaux tarifs pour que vous ne soyez pas désavantagé.

En prévision des moments difficiles

Prévoyez une cagnotte pour les livrets ou les comptes d’épargne en prévision des aléas qui peuvent survenir, il existe tout un panel d’offre qui s’y prête. En outre, préférez les versements automatiques ponctuels qui ne risquent pas une altération du capital.