Les frais bancaires et taux pratiqués sur un compte suisse

Depuis déjà quelques années, le taux d’intérêt des comptes suisses sont continuellement en baisse. Les intérêts engrangés peuvent ainsi être rapidement absorbés par les frais bancaires pratiqués.

En effet, en matière de frais de gestion, on peut dire que les offres des établissements bancaires suisses sont très disparates et il est intéressant de comparer les différentes offres de comptes bancaire en Suisse. Qui plus est, elles manquent généralement de transparence. De nombreux cas rapportent que des clients découvrent des frais cachés en fin d’année, à la lecture de leur relevé annuel. Raison pour laquelle une comparaison des offres est vivement recommandée. Il est notamment possible de distinguer quelques grandes tendances.

Les grandes tendances en matière de frais bancaires en Suisse

Ces dernières années, les banques suisses ont adopté les offres de « package » pour la gestion des comptes de leurs clients. Les grandes banques, telles que UBS et Crédit Suisse, font figures de pionnier dans cette politique de tarification. Ce prix forfaitaire vise à assurer la transparence des frais imputés. Le coût de ces packages varie en fonction de l’éventail de services proposés.

Les offres de gestion par internet ou e-banking connaissent également un essor considérablement. A travers cette formule, les banques espèrent réaliser des économies de fonctionnement en incitant leurs clients réduire la sollicitation des guichets. Dans ce cadre, les frais de gestion sont moindres, mais sont loin d’être gratuits. Encore, pour en bénéficier, il faut généralement disposer d’un dépôt minimum en compte.

De nombreuses banques proposent également un tarif regroupé pour les clients qui acceptent de leur confier la gestion de tous leurs avoirs. En « mettant tous les œufs dans le même panier » comme le disent le jargon des banquiers, les frais sont alors plus avantageux. En revanche, une telle offre n’est accessible qu’à partir d’un minimum de patrimoine.

Dans tous les cas, il faut noter que la tendance est aujourd’hui à la personnalisation des tarifs. Les offres des banques peuvent varier en fonction du profil du client.