Mise en place du prélèvement à la source des impôts dans un an

Tout contribuable se doit de payer l’impôt relatif à sa situation sans qu’il y ait une contrepartie directement palpable.

Les différents types d’impôts à connaître

L’on peut résumer qu’il a les impôts directs et les impôts indirects, à titre d’exemple l’impôt sur le revenu est directement prélevé et versé à l’administration publique par l’intermédiaire des collecteurs d’impôts dont les patrons, puis la TVA ou taxe sur la valeur ajoutée est un impôt indirect dont la finalité est toujours le versement à l’administration. L’on peut également distinguer l’impôt selon qu’il est national ou local, qu’il est proportionnel ou qu’il est progressif, même taux pour tous les contribuables ou taux croissant selon le montant imposable.

L’impôt peut être dénommé différemment, tel que taxe, contribution, redevance, mais toujours est-il, il revêt une obligation en vertu du principe de légalité. Il y a une certaine exception quant à cette obligation qui peut être relative, comme les cotisations sociales qui donnent droit à celui qui cotise à une certaine prestation ou prise en charge. Même cas pour l’assurance automobile, par exemple le montant de réparation en cas d’accident dépend du type d’assurance  contracté, et aussi pour certains services de l’administration, tel que l’achat de timbre fiscal nécessaire pour un document officiel.

Les catégories d’impôt directement touchées par le prélèvement à la source en 2019

A noter que ce sont principalement les impôts sur les revenus qui sont concernés par le prélèvement à la source, à savoir les salariés, les travailleurs indépendants, les retraités, ceux qui perçoivent des revenus de remplacement tels que l’allocation de chômage, etc.

A noter que ce prélèvement à la source fait partie du programme du régime précédent être mise en application en janvier 2018, dont le nouveau président élu a voulu reprendre en reculant d’une année la mise en application, c’est-à-dire en 2019. Le principe a changé : au lieu de payer l’impôt sur le revenu de l‘année n pendant l’année n+1, le contribuable paie chaque mois l’impôt dû au titre de l’année en cours. Les collecteurs d’impôt ont intérêt à récupérer l’obligation des contribuables avant le premier versement de revenu.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés