Où les français choisissent-ils de placer leur argent ?

Depuis quelques années, la rémunération des différents placements, y compris les comptes épargnes, ont subi une baisse qui entraîne la démotivation des épargnants.

D’un autre côté, les épargnants ne veulent pas non plus investir à cause des actions scandaleuses et des manipulations et malversations dont les banques semblent être complices sans être sanctionnées. Quel placement va donc rassurer les épargnants français ?

Comment fonctionne  et évolue le système d’épargne ?

Le Livret A toujours était  le premier choix des français pour épargner leur argent, mais depuis l’année 2014, l’on a remarqué  des mouvements contraires dont l’augmentation des retraits par rapport aux dépôts. Le gouvernement a abaissé le taux du Livret A pour des raisons qui n’ont pas été informées explicitement aux usagers. Le taux à raison de 1% ou 0,75%  est trop bas aux yeux des épargnants français.  Certains se tournaient vers le LDD ou le Livret d’Épargne populaire qui ne propose pas plus que 1,25%. Bien que les banques aient proposé en 2017 une hausse de leur taux d’épargne, les épargnants ne sont pas très partants  à cause des risques inconsidérés qui se sont manifestés dernièrement. Ceux qui ne trouvent pas les meilleures solutions, ils continuent  à épargner selon le système classique.

Quelles solutions les français trouvent-ils pour mieux placer et épargner ?

Une étude a affiché les réponses des français déclarant que la pension de retraite ne peut pas suffire pour satisfaire les besoins durant les dernières années de vie, et la baisse du taux du Livret A d’épargne  a détérioré le futur . Pour anticiper le manque, les actifs français choisissent d’autres alternatives entre autres l’investissement dans l’immobilier locatif, l’assurance vie, les participations dans les sociétés à actions, les SICAV, etc. Parmi ces alternatives d’épargne, l’immobilier locatif a attiré plus de 65% des épargnants et l’assurance vie a attiré plus de 62%. Il n’y a plus que 19% des épargnants qui se sont tournés vers le Livret A. Selon les sondages auprès de quelques épargnants, ils auraient envisagé de placer dans l’or en attendant une nouvelle hausse des taux d’épargne traditionnel.