Dans quels cas est-on inscrit au FICP ?

Les raisons pour lesquels vous pouvez être fiché par la Banque de France au FICP

Comme vous pouvez le constater sur le graphique de répartition des motifs d’inscription au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers, il existe différents cas de figure.

  1. Vous n’avez pas payé les deux dernières mensualités de votre crédit ou, pour les crédits comportant des échéances de remboursement autres que mensuelles, vous n’avez pas remboursé dans les 60 jours un montant équivalent à une échéance de remboursement.
  2. Pour un crédit ne comportant pas d’échéances (par exemple, un découvert ou un crédit renouvelable), mis en demeure par l’établissement prêteur de le payer, vous n’avez pas remboursé dans les 60 jours, dès lors que le montant impayé est au moins égal à 500 euros.
  3. Vous êtes poursuivi en justice par l’établissement prêteur pour défaut de paiement ou, faute de remboursements, l’établissement prêteur vous met en demeure de payer l’intégralité du crédit sans que vous y ayez donné suite.
  4. Vous avez déposé un dossier de surendettement, qu’il soit recevable ou non.

Poursuivre votre lecture :