La consolidation, le regroupement ou le rachat de crédit

Rachat de crédit, regroupement de crédits, consolidation financière, restructuration financière… tout cela sonne vraiment bien. Mais saviez-vous que les professionnels pour leur part quand ils évoquent le même produit parlent de formules de resolvabilisation ?

Savoir rester lucide

C’est déjà moins poétique et quelque peu plus inquiétant. Il s’agit pourtant du vocable le plus juste. Le principe déjà évoqué est donc de remplacer vos différents emprunts à court terme, par un nouvel emprunt à moyen terme ou à long terme, le tout saupoudré d’un gain possible lié à la renégociation des taux. En étant lucide, dans la plupart des cas on pourrait parler d’un crédit de la seconde chance. Souvent la mise en place d’un crédit de substitution rallongé peut en effet permettre d’éviter le pire, c’est-à-dire le recours à une commission de surendettement.

A en croire les multiples publicités auxquelles nous sommes exposés ces derniers temps, le rachat de crédit est quelque chose de formidable, capable de remettre d’aplomb les comptes des personnes les plus endettées… Sur le principe, il s’agit d’une pure manipulation arithmétique visant à diminuer le coût mensuel d’un ensemble de crédits en les refinançant sous une formule de prêt unique le tout sur un délai considérablement rallongé. Alors, faut-il recourir au rachat de crédit, ou pas ?