Le rachat de crédit travaux

Selon le montant du projet à financer et celui des prêts en cours à consolider, le rachat de crédit travaux pourra être réalisé soit par un rachat de crédit immobilier – hypothécaire ou cautionné – soit par un regroupement de crédits sans garantie.

Le plus souvent, s’agissant de travaux immobiliers, cette formule sera souscrite par un propriétaire ou un accédant à la propriété.

L’objectif du rachat de crédit travaux est effectivement de financer des travaux immobiliers d’un certain montant:

  • Rénovation extérieure et intérieure
  • Agrandissement
  • Embellissements
  • Aménagements paysagers
  • Piscine
  • Véranda,
  • Energies renouvelables
  • Etc.

Sans déséquilibrer le budget de l’emprunteur, c’est-à-dire augmenter son « taux d’effort » ou, si vous préférez son « taux d’endettement », en un mot la somme qu’il consacre mensuellement au remboursement de ses crédits. Ainsi, son pouvoir d’achat sera préservé et son train de vie maintenu.

Pour parvenir à ce résultat, il convient de « mobiliser » les capitaux déjà remboursés au titre des prêts en cours et en consolidant ceux-ci dans le cadre d’un nouveau prêt dont la durée d’amortissement sera allongée en fonction des besoins et de la situation de l’emprunteur.

Ainsi, au solde global des crédits en cours sera ajouté le montant des travaux à financer et les frais afférents au prêt de restructuration pour former le montant total du rachat de credit travaux dont la mensualité sera peu ou prou équivalente au cumul de celles