L’accès au au crédit reste difficile pour les TPE

La plupart ou presque toutes les TPE ont des difficultés face aux demandes de crédits de trésorerie alors que les entreprises de plus grande taille peuvent accéder facilement au crédit.

Les caractéristiques des TPE d’abord

Une entreprise est dite « Très petite entreprise » ou TPE, dénommée autrement « Micro-entreprise » si le nombre de salariés est inférieur ou égal à 10. Il arrive même que les TPE représentent des entreprises sans salarié  autrement appelé travailleur indépendant.  Les TPE sont donc une sous-catégorie des PME ou « Petites et Moyenne Entreprises », et sont caractérisées par leur grande fragilité et leur taux de renouvellement relativement élevé, sans omettre les spécificités de leurs conditions de financement. De par ces caractéristiques, accéder au crédit est parfois relativement difficile pour les TPE

Pourquoi accéder au crédit est si difficile pour les TPE

A noter d’emblée que les TPE représentent une très grande proportion des entreprises françaises. Malgré cela, accéder au crédit reste une démarche de plus en plus compliquée pour ces TPE, qu’elles soient en phase de création ou en  phase de reprise ou en phase d’évolution.

La présentation d’un plan d’Affaire leur est toujours exigée. Les accords de principe, permettant une promesse de crédit, ne sont pas toujours fiables car les interlocuteurs  de terrain ne valent pas mieux que les décideurs finaux qui se basent sur le business plan. Cependant, la décision peut prendre  du temps, entravant ainsi la réalisation des projets d’une TPE, d’où une conséquence regrettable.  Selon les observations,  les demandes de crédits des TPE deviennent de moins en moins satisfaites, tombant jusqu’à moins de 59% au premier trimestre 2017, alors que c’était à 69% au troisième trimestre 2016.    En comparant,  accéder au crédit d’investissement  pour les TPE représente un taux de satisfaction  moindre par rapport à celui des PME, 11% de moins en général. Il semble que les business plan ne sont pas très cohérents et ne satisfont pas les décideurs des banques. Il semble également que la politique de la banque centrale a tendance à faire bénéficier plutôt les banques primaires au lieu de permettre aux TPE d’accéder au crédit d’une manière et procédure moins difficiles.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.