Les taux d’emprunt pour les prêts immobiliers sont en hausse progressive

A titre de rappel, le crédit immobilier, appelé autrement prêt immobilier, s’effectue dans le cas d’un projet de financement d’un bien immobilier, et ce, pour une acquisition ou pour une construction, sinon des travaux de grande restauration d’un bien immobilier.

La loi qui encadre le crédit immobilier en cas de contrat ou de pratiques publicitaires date du 10/01/1978. La gestion des crédits immobiliers par la banque suit la directive 2014/17/UE en date du 04/02/2014. Une amélioration a été enregistrée au mois de Mars 2016, mais plus tard le secteur a perçu un taux en hausse.

 Gestion des taux de crédit  par la banque

Logiquement et techniquement, le taux de crédit est fonction du nombre des mensualités et du montant du prêt.

Il ne faut pas omettre les frais de dossier car ce serait à la charge du client emprunteur, et défalqués du montant mis à disposition sur le compte. En outre, les banques considèrent d’autres paramètres en fixant le taux de crédit proposé à son client, par exemple l’évolution des marchés financiers, les divers frais d’installation, les marges et les risques par rapport au dossier en cours de traitement. Parfois, le taux en hausse n’est pas systématiquement en rapport au marché financier, mais peut-être en rapport aux frais occasionnés par la transaction. Il ne faut pas oublier qu’autant le risque client est élevé, le taux en hausse se manifeste. Il arrive même que la banque refuse la négociation lorsque le risque est trop grand. Ce ne serait pas seulement le taux en hausse qui doit empêcher le client, mais également sa sécurité financière, sinon les difficultés qui en découlent.

 Evolution des taux de crédit

Le secteur bancaire et notamment le crédit immobilier a enregistré un taux en hausse depuis le mois de Mai 2017, de l’ordre de 1,55% pour un prêt dont la durée va jusqu’à une vingtaine d’année, alors que c’était à 1,50% il y a 6 mois. L’on peut dire que le taux en hausse a une allure légèrement progressive. Ce n’était qu’en Février 2017 que la hausse était la plus marquée. Le taux en hausse n’a pas du tout infecté le secteur immobilier, et voire le financement de l’habitat a enregistré une nette augmentation durant le mois de Mai 2017 avec un taux qui avoisinait le 1,55% contre 1,56 au mois d’Avril 2017.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.