Banque en ligne: une perte de plus de 80 millions en 2016

Banque en ligne: l’engouement pour cette nouveauté était quasi total il y a quelques années. En effet, une banque en ligne est tout ce qu’il y a d’attrayant et pratique. Les temps d’attente, les formalités et les autres services y sont facilités et rapides.

De plus en plus de clients se sont inscrits pour bénéficier des services alléchants tels qu’une carte bancaire offerte, des découverts à taux très bas, des tenues de compte sans frais etc. Mais aujourd’hui, il semblerait que ces banques enregistrent des pertes de plus en plus importantes, elles se chiffrent à 80 millions rien que pour l’année dernière.

Des pertes pour pratiquement chaque banque en ligne

Force est d’admettre qu’une banque en ligne n’est pas aussi rentable qu’on le croyait il y a peu. Pire, elle perd de l’argent, et le cas de Boursorama, la tête de file dans ce domaine, est révélateur: une perte nette de 24 millions pour 2016. Orange Bank, autrefois Groupama Banque le suit de près avec 21 millions de perte. Ensuite vient BforBank avec 17 millions de perte, Axa Banque avec 13 millions de perte et enfin, Monabanq avec 6 millions de perte. Fortuneo est probablement l’unique banque en ligne à avoir affiché un gain, avec 9 millions de bénéfices.

Le devenir de toute banque en ligne

Bien qu’une banque en ligne permette à ses clients d’avoir accès facilement et en moins de temps et de frais à ses divers services, de nouveaux réajustements s’imposent si elle veut être pérenne.

Orange Bank donne le ton en proposant de nouvelles offres, en pratiquant des aménagements plus appropriés, tout en promettant à ses clients les mêmes services et une meilleure prise en charge, comme toute banque en ligne qui se respecte.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés