La baisse de l’immobilier se poursuit en France

La baisse des prix de l’immobilier à Paris se poursuit en ce début d’été, avec une baisse de 1,2% depuis janvier 2015 et même de -3,5% si’ l’on compare la période de juin 2014 à juin 2015.

La baisse de l'immobilier se poursuit en FranceAlors que tous les professionnels de l’immobilier (réseaux d’agences immobilière principalement) , ne savent plus comment dire que tout va bien, visiblement les prix continuent de baisser en région parisienne avec une baisse globale de 3% sur 1 an dans cette région très tendue. Alors on nous dit que les demandes augmentent, que la durée moyenne et pour trouver et acheter un bien diminue, oui enfin nous partons de très loin et des petites fausse bonnes nouvelles comme ça pourront être égrenées encore pendant des semestres qu’on n’aura pas retrouvé les niveaux d’avant bulle.

Quelle augmentation du nombre d’acheteurs ?

On note un regain d’augmentation des prix sur des villes comme Nantes, Montpellier, Toulouse et Bordeaux, ce qu’on appelle le contraste de la province et qui est en réalité un marché extrêmement granulaire et complexe, recouvrant en réalité des zones géographiques et des biens immobiliers invendables avec des baisses de 10% par an depuis 2010-2011 et peu de perspectives, et comme toujours des studios et F2 dans des programmes neufs dans des villes universitaires qui se vendront toujours.

Et les taux de prêt immo ?

Les taux de crédit restent très bas et la récente hausse est ridicule comparée à la longue série de baisses des taux directeurs, tout cela étant calé sur les OAT (obligation d’état) à des niveaux qui même s’ils peuvent doubler ou tripler partent de quasiment zéro ! Si l’on retrouve dans quelques mois des taux d’emprunt à 4% TEG, et bien alors, on ne rachètera plus de crédits, voilà tout, mais pour le reste les ménages trouveront toujours à se financer… si les prix poursuivent leur baisse à un rythme de 4 ou 5% annuel pendant 6 ou 7 ans !



Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *