Politiques monétaires : l’arsenal non conventionnel déployé

Crise bancaire

Depuis la faillite de Lehman en 2008, les grandes banques centrales ont étendu leur action à des politiques dites « non conventionnelles ». Dès l’été 2007, les grandes banques centrales ont injecté d’énormes quantités de liquidités dans le système, afin de pallier la défaillance du marché interbancaire. Elles ont abaissé  leur taux d’intérêt directeur, jusqu’à atteindre ou s’approcher du taux « plancher » de zéro. À partir de fin 2008, elles ont adopté de nouvelles méthodes d’assouplissement monétaire en augmentant(…) Lire la suite