La taxe d’habitation en maison de retraite : la baisse de prix de la journée est à l’ordre du jour du Gouvernement

Une maison de retraite est en général un établissement collectif, une résidence collective devant accueillir des personnes âgées temporairement ou en permanence selon le cas. La taxe d’habitation en maison de retraite suit une réglementation particulière et avantageuse.

Les caractéristiques de la maison de retraite

Il y a 3 ans, le nombre de maisons  de retraite a déjà dépassé  l’effectif de 10.000, composés de maisons de retraite médicalisées (EHPAD et USLD) et de maisons de retraite non médicalisées. Les personnes âgées avec un revenu relativement modeste sont orientées vers les maisons de retraite publiques, mais le délai d’attente s’avère un peu long. En effet, le choix d’une maison de retraite est basé sur certains paramètres dont le tarif, l’état de santé de la personne âgée, les places disponibles et l’emplacement de l’infrastructure.

La baisse de prix de la journée de la taxe d’habitation est en cours 

Il est plaisant d’entendre que les personnes âgées résidents dans les EHPAD et qui ne paient pas pour le moment la taxe d’habitation ont été consultées par des responsables gouvernementaux afin de discuter le sujet.

Selon le projet de décision au niveau de la Primature, certains résidents vont bénéficier cette baisse, à titre de compensation des impacts de la hausse de CSG en  2018. Selon les chiffres en perspective, 60% ne bénéficieront pas de la baisse, tandis que parmi les 40%, il y aura  une partie qui jouira cette baisse sinon la disparition totale de la taxe d’habitation, et pour les 10 à 15% d’entre eux qui sont permanentes dans les EHPAD, une mesure particulière est en cours de discussion afin de pouvoir diminuer le prix de  journée. Cette baisse de prix de journée en maison de retraite fait couler beaucoup d’encre, et fait suinter de salive pour les moins jeunes adultes en quête d’une maison de retraite pour s’abriter.