Imposition des retraités : quelles sont les conséquences de la hausse de la CSG?

Pratiquement tout le monde ressentira les effets de la hausse de la GSG, positifs et moins positifs, c’est selon les points de vue et la place de chacun.

L’imposition des retraités sera également impactée par cette nouvelle mesure. Toutefois, ce ne seront pas tous les retraités qui seront concernés : uniquement les plus riches. Selon toute apparence, les plus de 60 ans qui sont aisés seront les plus pénalisés par ce projet du président français Macron. L’augmentation de l’imposition des retraités fortunés est désormais au centre des débats.

L’imposition des retraités et la hausse de la CSG

La hausse de la CSG est de 1,7 point selon le projet Macron. Mais la précision est apportée: cette augmentation de l’imposition des retraités n’affecterait que les retraités plutôt fortunés. Il est spécifié que seuls ceux qui gagnent au-dessus de 14 375  euros par an seront touchés par ladite augmentation. Ceux qui gagnent des revenus au-dessous de ce chiffre n’ont pas à s’inquiéter, au contraire, leur pouvoir d’achat s’en trouverait amélioré. En somme, ce seront environ 60% des retraités qui verront autour de 25 euros de plus prélevés par mois sur leurs revenus. La hausse de la CSG signifie pour eux une imposition des retraités plus lourde.

Les raisons d’une imposition des retraités accrue

Cette nouvelle mesure d’imposition des retraités a été décrétée par le Président dans le but de financer environ 20 milliards de cotisations salariales. Il a préféré cette disposition au lieu d’une hausse de la TVA qui n’aurait, immanquablement, épargné aucun contribuable. Dans une politique qu’il juge plus juste et plus équitable, le président français opte pour une imposition des retraités plus importante. Il demande aux retraités concernés d’accepter cette réforme en pensant à ses retombées bénéfiques pour les générations futures.