Loi de Retraite 2019

A noter qu’il existe en France  des centaines de régimes de retraite de base, et plus de 6.000 régimes de retraites complémentaires. Le choix est plus ou moins libre. En tout cas, le système français de retraites est basé principalement sur le principe de répartition où les pensions versées aux retraités proviennent notamment des cotisations des actifs. Les actifs sont composés du secteur privé, du régime autonome et du secteur public. La loi retraite, durant les propagandes de l’actuel président de la République, est touchée et fait l’objet d’une modification profonde.

Les modifications de la loi retraite envisagées par le gouvernement actuel

Par rapport à la promesse du chef d’État, le gouvernement français  se propose  de fusionner les 37 régimes de retraite actuels afin de parvenir à un seul régime permettant aux citoyens de disposer les mêmes droits à la retraite. Il n’est plus question de se référer à l’âge de départ à la retraite, et non plus de se baser  sur le montant des pensions. Il s’agit de s’appuyer sur le régime unique appelé retraite par points applicable à tous les travailleurs, sans distinction de statut. Le chef d‘État  voit que le système de retraite actuel est trop complexe et divise les opinions publiques. En résumé, pour la nouvelle loi retraite, il s’agit de considérer un euro cotisé pour ouvrir les mêmes droits à tous.

Pourquoi la loi de retraite est reportée en 2019 ?

Il faut reconnaître que les propositions sont multiples, dont il faut bien analyser cas par cas. Aussi, le haut-commissaire chargé de la reforme de retraite n’a été nommé que tardivement en 2017, alors que la préparation du projet de loi retraite requiert des discussions entre les partenaires sociaux. Effectivement, le projet de loi retraite ne peut être présenté avant le premier semestre 2018. A cet effet, la loi retraite ne peut être appliquée qu’en 2019 afin de trouver les meilleures solutions.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés