Comment fonctionne un compte à terme ?

Les Français sont de moins en moins intéressés lorsqu’on leur parle de comptes à terme ou CAT. Pourtant, ceux-ci étaient les favoris avant 2007.

De nombreuses raisons ont fait que le compte à terme est devenu moins attractif et parmi celles-ci, nous pouvons citer le taux d’intérêt qui est très faible. Cependant, ce type de placement peut être très intéressant en cas de remontée des taux.

Les particularités d’un compte à terme

Le principe et le fonctionnement d’un compte à termeLe compte à terme est classé parmi les comptes de dépôts à terme qui sont des placements financiers à court et moyen terme. En plaçant votre argent dans ce compte, vous accordez un prêt à un établissement bancaire pour une durée fixe ou variable avec un taux d’intérêt convenue à l’avance. Vous devez alors déposer une certaine somme prédéfinie à la banque et pour une durée variable de 1, 3, 6 mois, un an ou plus. On peut vous proposer un taux fixe ou un taux progressif. Pour ce dernier cas, le taux peut changer tous les 3, 6 ou 12 mois.

La base de calcul des intérêts pour les comptes à terme

Le taux d’intérêt donné par l’établissement bancaire est un taux annuel. Vous serez alors rémunéré sur la base d’intérêts simples en fonction de la durée en jours du blocage. Si vous placez une certaine somme durant 3 mois, du 1er mars au 1er juin, la durée de blocage est de 92 jours, ce qui fait que le montant d’intérêt sera égal au montant placé multiplié par le taux annuel, multiplié par le produit entre la durée réelle de blocage et 365 jours. Si avec un taux d’intérêt fixe, le mode de rémunération est toujours le même. Avec un taux d’intérêt progressif, les taux deviennent de plus en plus importants. Les intérêts acquis seront capitalisés sur la période suivante et sur la durée de blocage réelle.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés