L’assurance crédit

Il est quasiment impossible de contracter un crédit sans souscrire à une assurance crédit. C’est un moyen pour la banque de se protéger contre les défauts de remboursement. En effet, si ce cas se produit, il appartiendra à l’assurance de régler le capital restant dû à la place de l’emprunteur.

Les garanties indispensables pour bénéficier d’un crédit

Une assurance crédit doit être en mesure de couvrir tous les risques auxquels l’emprunteur est exposé sur toute la durée du prêt. Il s’agit entre autres de :

L’assurance décès

Cette garantie est en général incontournable. Elle intervient au cas où l’emprunteur venait à mourir.

L’assurance invalidité

Cette garantie est généralement associée à l’assurance décès. Il est notamment possible de distinguer quatre sortes de risques : la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), l’invalidité partielle permanente (IPP), l’invalidité permanente et totale (IPT), et l’incapacité temporaire et totale du travail (ITT).

La garantie PTIA s’applique quand l’emprunteur est déclaré inapte au travail et qu’il nécessite l’assistance d’une tierce personne pour au moins 3 des actes quotidiens suivants : se déplacer, se vêtir, se laver, se nourrir.

L’IPP est reconnue en cas d’invalidité partielle, de l’ordre de 33 % à 66 %, de l’assuré.

L’IPT s’applique quand la personne est déclarée inapte au travail, suite à une maladie ou à un accident, et ne pourra définitivement plus exercer une activité qui lui permettrait de gagner de l’argent.

La garantie ITT intervient pour sa part quand l’assuré se retrouve temporairement dans l’incapacité d’exercer une activité professionnelle.

L’assurance perte d’emploi

Comme son nom l’indique, cette garantie est effective en cas de perte d’emploi. Cette assurance reste cependant facultative. En plus, elle est souvent assortie de diverses restrictions (délai de carence, causes de la perte de l’emploi, etc.) qui la rendent peu profitable. Cependant, en période de crise économique, il convient de ne pas la négliger.

Auprès de quel organisme est-il possible de souscrire une assurance crédit ?

Lors de votre demande de crédit, la banque vous proposera à coup sûr un contrat d’assurance crédit. Vous n’êtes cependant pas tenu d’accepter cette offre. D’après la loi Lagarde, qui autorise la « délégation d’assurance », vous êtes libre de souscrire cette assurance crédit auprès d’un autre établissement. Le niveau de garantie de cette dernière doit cependant être au moins équivalent à celui proposé par votre banque.

Les commentaires sont fermés