Evolution des dispositifs Pinel et PTZ en 2019

Le recentrage graduel sur les zones tendues des mesures de soutien dans le neuf (dispositif Pinel et PTZ)

Dispositif Pinel pour l’investissement locatif dans le neuf et PTZ prolongés a priori jusqu’à fin 2021, mais progressivement recentrés sur les zones tendues (majeure partie de l’Ile-de-France, Côte d’Azur, Franco-genevois, la plupart des grandes agglomérations).

Le Pinel est recentré dès 2018 sur les zones tendues (sauf si la demande de permis a été déposée fin 2017), d’où une baisse des ventes investisseurs. Le PTZ est maintenu en zones non tendues en 2018-2019. Mais, dans ces zones, la réduction de 40 à 20% de la part du prêt dans le coût d’acquisition va réduire le nombre d’achats.

Au total, pour les ventes en neuf promoteurs, en 2018-2019, légère baisse des ventes. En 2020, baisse plus nette, -20 000 unités par rapport au niveau de 2017, -15%. Pour les ventes de maisons  individuelles (neuf, secteur diffus), baisse des ventes de 12% environ en 2018. En 2020, baisse plus marquée, – 40 000 unités par rapport au niveau de 2017, – 30%.

Le repli des ventes de neuf constaté dans les maisons individuelles en 2018 est en bonne partie dû à l’effet PTZ. De même, la baisse des ventes investisseurs dans le neuf est liée à l’effet recentrage du Pinel.

Source (Etudes économiques du Crédit Agricole) :
http://etudes-economiques.credit-agricole.com/medias/Persp19_022_France_Immobilier_20190211_FR.pdf

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés