Les carte de paiement pour jeunes

Que peuvent faire les jeunes de moins de 18 ans en matière de services bancaires et de moyens de paiement ?

Les carte de paiement pour jeunesDétenir un compte bancaire ou un livret d’épargne

La loi française définit qu’à tout âge et avec l’accord d’un parent ou encore d’un tuteur, un mineur peut détenir un compte bancaire ou un livret d’épargne, posséder une carte de retrait, avoir un contrat d’assurance-vie à son nom, utiliser des chèques de voyage, ouvrir un plan d’épargne retraite (PER), et à partir de 12 ans, ouvrir un livret jeune et avoir une carte de retrait associée.

Quelle différence entre une carte de retrait et une carte bancaire ?

Si la carte de retrait permet de retirer de l’argent dans les distributeurs de la banque où vous avez ouvert votre compte, une carte bancaire est également compatible avec les DAB des autres établissements et offre la possibilité de faire des achats chez les commerçants, par téléphone ou sur Internet (VAD), avec le choix du mode de prélèvement : immédiat ou différé. On voit bien ici que le législateur protège le mineur en réduisant les fonctions de la carte de retrait jeune au strict minimum.

Les jeunes 12 à 18 ans

Dès 12 ans, un mineur peut ouvrir un livret jeune et déposer ou retirer de de l’argent avec une carte de retrait jeune, selon les limites en montant et en fréquence définies par les parents qui demeurent responsables des fonds des opérations bancaires et des éventuelles dettes de leur enfant.

A partir de 16 ans une plus grande autonomie est permise. Il est possible d’ouvrir cette fois un compte bancaire accompagné d’une véritable une carte bancaire jeune et d’un chéquier. Le jeune est également autorisé à utiliser seul l’argent déposés sur son livret A ou son livret jeune. Le parent ou le tuteur conservant un droit d’opposition, il peut utiliser lui-même les fonds des comptes de son enfant mais désormais en rendant des comptes au mineur sur l’usage censé être dans la limite des dépenses relevant de son éducation et de son entretien.

Gratuité pour les mineurs

Dans la majorité des banques traditionnelles vous trouverez une offre commercial de carte bancaire pour votre enfant ou adolescent gratuite pour une certaine durée avec un compte bancaire. Parfois le fait d’être également client en tant que parent peut vous permettre d’obtenir ce type d’avantage dans un but de fidélisation.

La carte bancaire jeune a été conçue pour les jeunes clients du Crédit Mutuel âgés de 12 à 18 ans. Dès leur adolescence, ils peuvent commencer à gérer leur argent en effectuant des retraits et consulter le solde de leur compte bancaire.

Les jeunes majeurs et les étudiants

A partir de la majorité, les jeunes étant autonomes et émancipés, leur problématique va le plus souvent tourner autour des frais bancaires et du Mobile banking, une chose qui est largement entrés dans les meurs de nos jours.

La banque en ligne pour les jeunes

Ces dernières années le secteur bancaire a vécu une révolution en proposant de plus en plus de services gratuits ou à très bas coût. Toutefois si les formalités administratives se sont allégées elle demeurent vivaces et par exemple il reste impossible d’ouvrir un premier compte en banque dans une banque à distance car la loi oblige les établissement de vérifier l’identité du souscripteur. Passer par une banque physique pratiquant des tarifs bas est peut-être le bon choix.

Les frais d’une carte bancaire étudiant

La cotisation annuelle, gratuite ou jusqu’à plus d’une centaine d’euros par an. Les commissions et taux de change lors d’un voyage à l’étranger. Les éventuels frais de retrait dans un distributeur de l’établissement ou d’une banque tierce. Parfois des frais de retrait au guichet.

Pour plus d’informations sur la législation concernant les mineur, voir le site du Service Public – Que peut faire un jeune avant 18 ans ? – Argent

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F21829



Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés