La tentation de réduire le coût des distributeurs de billets pour les banques

La réduction du coût des distributeurs de billets, les néerlandais l’ont fait. Le concept est plutôt simple, si on peut le qualifier ainsi: mutualiser les distributeurs de billets. Autrement dit, mettre les distributeurs sous une seule et même bannière.

La France ne présente pas un grand enthousiasme pour l’idée, supputant que s’engager dans des réformes au niveau des distributeurs leur coûterait environ une dizaine d’années. Il semble que le secteur bancaire ait d’autres priorités, notamment des améliorations quant aux réseaux. Mais une réduction du coût des distributeurs de billets reste une belle initiative.

Réduction du cout des distributeurs de billets : comment serait-ce possible ?

Si les banques néerlandaises l’ont réalisé, cette réduction du coût des distributeurs de billets est possible, et rentable de surcroît. Le transport de fonds Loomis explique qu’en raison de l’absence d’agence et de lieu de dépôt d’espèces dans le centre commercial d’Aéroville, il a dû exhorter quelques banques pour qu’elles mettent en place un centre de gestion du cash à la disposition des commerçants et des clients de l’une ou l’autre de ces banques. C’est ainsi qu’un dépôt d’espèces a été créé et les banques se font payer selon l’usage qu’en font leurs clients. En fait, en France, à travers cette initiative, la réduction du cout des distributeurs de billets a bel et bien commencé.

Développement de la réduction du coût des distributeurs de billets

La tentative de réduction du coût des distributeurs de billets réussit plutôt bien. Les clients, environ 80% selon les sondages, en sont favorables. Ils trouvent pratique qu’il y ait un lieu mutualisé et de proximité permettant de réaliser des opérations. Deux autres sites ont été créés, calqués sur le premier modèle et d’autres le seront probablement dans un avenir proche. La réduction du coût des distributeurs de billets fait son chemin en France.