Comprendre la titrisation

La titrisation est une technique financière consistant à transférer à des investisseurs des actifs tels que des créances commerciales (factures émises non soldées…), ou des prêts en cours (prêts à la consommation, prêts auto, leasing, prêts revolving de carte de crédit ou encore prêts à l’habitat…).

Dans le cas des émissions à terme (ABS), ces créances sont transformées en titres financiers émis sur les marchés de capitaux, par le passage à travers une société ad hoc (émetteur…).

Ces titres, donnent le droit aux investisseurs de recevoir les paiements lors du règlement des factures (créances commerciales), ou du versement des mensualités pour les prêts. Les porteurs de titres recouvreront leur investissement sous forme de remboursement de principal et d’intérêts selon les conditions définies pour chaque tranche.

Intérêt pour les investisseurs

  • Performance historique de ces produits toujours conforme aux attentes/ratings des tranches
  • Recherche de rendement dans un contexte de taux bas et de liquidité abondante
  • Alignement des intérêts et initiatives visant à rendre le marché plus lisible (label PCS de qualité)

Intérêt pour les émetteurs

  • Diversification des outils de financement
  • Source de liquidité indirecte via l’utilisation comme collatéral aux opérations de liquidité banque centrale ou à des opérations privées de repo
  • Alignement des intérêts

Intérêt pour le financement de l’économie

  • Permet de financer le crédit pour des secteurs clés (PME et crédit à la consommation en particulier) à travers l’accès donné aux  investisseurs non bancaires (assureurs, gestionnaire de fonds…)
  • C’est un outil de dé-consolidation du bilan des banques ce qui leur permet de continuer de prêter à l’économie réelle.


Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés