Qui seront les retraités concernés par la baisse des pensions

Pour éviter une minoration de la retraite complémentaire, le dispositif baisse des pensions impose aux travailleurs d’exercer quatre trimestres en plus face au nombre exacte requis pour l’obtention du taux plein dans les régimes de base.

Qui seront les retraités concernés par la baisse de pensionDans le cas contraire, une décote temporaire de 10% s’appliquera sur la somme de la pension pour trois ans, jusqu’à 67 ans. Elle l’est en apparence, mais il faut la comparer à la retraite totale. Or cette mesure ne s’applique qu’aux retraites complémentaires. Durant la durée de vie à la retraite, la perte de pouvoir d’achat peut être estimée approximativement de 0,5% pour un non-cadre  de 1% pour un cadre. Le schéma peut être pris comme une incitation à travailler plus, tout en sachant que les Français ont une tendance à vouloir la retraite à taux plein.

 

Quelles sont les raisons de ces décotes ?

Elle est justifiée tout simplement par la recherche d’un équilibre du système, cela en sachant que la France est parmi les pays où la durée de vie durant la retraite est la plus longue, cela dû à une longévité de l’espérance de vie. Afin d’y arriver, le seul moyen consiste à un rallongement de la durée d’activité, soit en décalant l’âge de départ à la retraite, ou encore en augmentant le nombre de trimestres utile à la perception d’une retraite à taux plein.

Quand cette mesure sera appliquée ?

Qui seront les retraités concernés par la baisse de pensionIl faut savoir que, la mise en effet de cette nouvelle mesure ne se fera qu’en janvier 2019. Et cela uniquement pour les personnes nées en 1957 et plus. Donc si la naissance de l’individu est inférieure à cette date, elle ne sera pas concernée, et cela peu importe le départ à la retraite. Mais rien n’empêche la mise en œuvre de stratégies d’optimisation en fin de carrière, dont l’intérêt n’étant pas remis en cause, comme les rachats de trimestres.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.