Quelles sont les principales garanties d’une assurance habitation?

A noter que l’assurance habitation a un caractère obligatoire à l’endroit de tout locataire de logement, de tout propriétaire non-occupant et de copropriétaires. De nombreuses garanties d’assurance habitation sont offertes lors d’un contrat d’assurance multirisque habitation.

Le minimum à savoir sur le contrat multirisques habitation

Si l’assuré veut protéger au maximum son patrimoine familial contre les mouvements pouvant atteindre et affecter sa maison ou pouvant mettre en cause sa propre responsabilité ou la responsabilité des membres de sa famille, il lui est conseillé de prendre connaissance du contrat multirisque habitation.  En effet, ce contrat couvre principalement les dommages aux biens, la responsabilité civile qui se subdivise en deux catégories dont l’indemnisation de la victime et la couverture en tant que propriétaire de l’habitation au cas où les locataires sont victimes. En outre, le contrat d’assurance habitation inclut une assurance de protection juridique ainsi que des garanties d’assistance. Des comparateurs d’assurance en ligne devront être consultés pour trouver le meilleur contrat d’assurance habitation.  Une option qui n’est pas une principale garantie mais peut être intéressante est la garantie rééquipement à neuf  de mobilier, d’appareil Hifi, etc.

Résumé des principales garanties d’une assurance maison

A noter que les prix de souscription d’une assurance habitation ne sont pas tous identiques. En tout cas, les principales garanties  peuvent être résumées comme suit : Les dommages de biens concernent le mobilier et l’immobilier où un remboursement sera réalisé en cas de dommage dû à un acte de négligence de la part de l’assuré. Il y a aussi la garantie de responsabilité civile, garantie de vie privée au cas où l’assuré  ou les membres de sa famille ont  causé de blessures à quelqu’un.  Pour le bien de tout le monde, l’assurance habitation multirisque est obligatoire aussi bien pour le locataire que pour  le copropriétaire occupant ou non-occupant. Il n’est pas obligatoire pour les propriétaires si le logement n’est pas en copropriété.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés