Le rôle de l’Unedic et son budget

Au cas où un salarié est privé d’emploi contre son gré à cause de la situation économique de la société par exemple, une indemnisation lui est octroyée.

Ce régime d’indemnisation autrement appelé assurance chômage tourne suivant une logique d’assurance et selon un principe de solidarité mise en place au niveau des salariés.

L’assurance chômage est différent des allocations familiales qui sont règlementées quant à elles par la Sécurité Sociale.

Qui sont donc les bénéficiaires de l’assurance chômage?

Un salarié, même temporairement, qui est privé d’emploi devient le bénéficiaire de l’assurance chômage qui est en général gérée par un organisme privé composé notamment des représentants du patronat et des salariés affilés à des organisations syndicales. Le salarié est informé à propos de l’assurance chômage qui devient exigible à partir d’une affiliation de 122 jours dans une période de 3 ans ou moins selon l’âge du salarié destitué, sachant que ce dernier puisse prouver qu’il n’a pas quitté délibérément son emploi.

Les interventions de l’Unedic et son budget

L’Unedic est la confédération des associations pour l’emploi dans l’industrie et le Commerce ou Assedic qui sont aussi appelées Pôle Emploi depuis 2008. Les Assedic ou le Pôle Emploi collectent les cotisations des salariés membres et assurent le versement de l’assurance chômage.  L’Unedic observe et assure la réalisation d’octroi de ce dernier  en faveur du salarié qui vient de perdre son emploi, et ce, sans attendre l’âge de retraite. L’Unedic incite le chômeur à s’inscrire au plan d’aide au retour à l’emploi et offre à ce dernier une formation lui permettant de jouir de droit l’assurance chômage. A noter que seuls 43% des demandeurs d’emplois inscrits à Pôle-Emploi, en 2015, ont été indemnisés par l’Unedic. L’on peut dire que le budget de l’Unedic est relativement limité par rapport à la réalité.