Assurance obsèques, les points à bien comprendre

L’assurance destinée exclusivement au paiement des frais d’obsèques d’une personne souscrite en l’occurrence est appelée assurance obsèques. Plusieurs sont les choix du client comme comment cotiser ou comment verser un capital décès et jouir la garantie obsèques. En effet, la cotisation peut être unique, temporaire ou à vie.

Qu’est-ce que l’assurance obsèques apporte à ses clients et leurs proches ?

Les risques financiers d’un décès pèsent parfois lourds pour les membres de la famille et/ou les proches d’une personne décédée, surtout que ça se passe fortuitement. Au plus tard, 48 heures après les justificatifs du décès, les proches reçoivent de la part de l’assureur  le montant fixé par les deux parties, en cas de décès du cotisant.

L’assureur peut être une compagnie spécialisée en services funèbres ou son représentant qu’est un courtier d’assurance. Possiblement,  les proches choisissent  les pompes funèbres à qui sera versé le coût des obsèques, et la différence est versée à un ou des bénéficiaires désignés par le cotisant de son vivant, sous 48 heures au plus tard. L’assurance obsèques permet donc à la famille de se soustraire des dépenses relativement lourdes d’environ 4 500€  et permet également de faire jouir, de par un contrat de prestation, à certains bénéficiaires désignés, les volontés du défunt cotisant. A noter au passage que l’assurance obsèques est différente de l’assurance décès et de l’assurance vie.

Comment souscrire  à une assurance obsèques ?

Le cotisant peut choisir entre deux types de contrats qui convergent toujours vers l’assurance obsèques. Le premier type est le contrat d’assurance permettant au cotisant  de verser une cotisation durant une période fixée au préalable pour s’assurer pour un capital. Une des conditions d’admission à ce contrat d’assurance obsèques est l’âge minimum du cotisant. Le second type est le contrat épargne où le cotisant est couvert à hauteur de ses versements lors du jour de décès. Il n’y a pas de limite d’âge minimum et le cotisant peut s’assurer d’une assistance funéraire, y compris par exemple le rapatriement du corps, un élément de l’assurance obsèques.



Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.