TAUX D’EFFORT

Le taux d’effort désigne le montant maximal mensuel qu’un emprunteur peut consacrer au remboursement de prêts, compte tenu, pour les locataires du montant du loyer. A titre indicatif, la capacité de remboursement doit idéalement être située aux abords de 33 % de ses revenus nets disponibles.

En matière de rachat de crédit, tous les établissements de crédit appliquent un taux d’effort après restructuration qui varie de 33% à 40%, voire plus en fonction de certaines conditions dont le niveau du « reste à vivre » (résiduel).