Expatriation fiscale à Hong Kong

Le nombre de Français qui s’expatrient pour des raisons fiscales ne cesse d’augmenter. Ils choisissent des pays voisins, mais d’autres préfèrent partir plus loin.

On a constaté que dans les villes asiatiques et notamment à Hong Kong, la croissance de la population étrangère devient plus importante…

Pourquoi Hong Kong ?

Expatriation fiscale en Hong Kong Pour cette expatriation, ce n’est pas les étés chauds et les hivers secs qui doivent vous séduire. Il faudra voir du côté de la fiscalité et de l’investissement. Vous pouvez choisir le Hong Kong pour de nombreuses raisons et parmi celles-ci, nous pouvons citer l’imposition sur les revenus des personnes physiques qui est fixée à 15 %. Ce pays est également classé parmi les plus puissants si l’on se réfère à sa finance. Ceci est grâce est à la conciliation entre la juridiction qui y est très solide et le centre financier qui est très avantageux pour les investisseurs par sa fiscalité allégée.

Obtenir un visa de résidence à Hong Kong

Vous ne pourrez bénéficier de l’avantage fiscal pratiqué dans ce pays que si vous obtenez un visa de résidence. Deux options s’offrent à vous. Vous pouvez avoir un visa pour hommes d’affaires si vous voulez constituer une société sur place. Pour ce faire, il faut préparer les documents requis et présenter un business plan sur 2 ans minimum.

L’administration locale vous demandera aussi de justifier votre situation financière. Cette dernière doit être assez stable et suffisante pour que votre projet soit viable. Si vous n’avez pas ce profil, vous pouvez tenter d’obtenir un visa pour investisseur privé.

Guide pour ouvrir un compte bancaire à Hong Kong

Ce visa de résidence est octroyé si vous effectuez un investissement d’au moins 1 150 000 € dans des actions, des obligations ou dans un compte épargne auprès d’un établissement bancaire local. Vous obtiendrez une résidence permanente au bout de 7 ans de résidence à Hong Kong.