Les dérives et la révocation d’un découvert bancaire autorisé

Certains banquiers prennent leurs aises pour « aider » leurs clients à ne pas avoir de problèmes. Par exemple vous disposez d’un livret d’épargne avec 5.000 €, et cela fait 3 fois que votre banquier vous invite sans succès à combler votre découvert sur votre compte courant. Découvert non autorisé et virement forcé Et bien ce matin, pour ne plus avoir à vous persécuter, et à justifier d’une ligne non résolue sur son listing de la journée auprès de son chef, il(…) Lire la suite

Comment ouvrir un compte joint ?

Comment ouvrir un compte joint

Le compte joint est un compte collectif, au nom de plusieurs titulaires qui leur permet de mettre leur argent sur un compte unique. Ces personnes sont désignées comme cotitulaires et chacun peut faire fonctionner le compte joint indépendamment de l’autre. Il suffit d’en demander son ouverture conjointement auprès de sa banque avec l’accord et signatures des deux parties. Les comptes et livrets pouvant faire l’objet d’un compte joint Les comptes courants ainsi que les comptes d’épargne, les comptes titres et(…) Lire la suite

Négocier son découvert bancaire : mode d’emploi

Il n’est pas rare d’avoir besoin d’un découvert bancaire parce que le salaire mensuel et les allocations ne suffisent pas toujours à régler les factures, les dépenses et le loyer. Cependant, il faut bien réfléchir avant de le négocier avec son banquier. Comment bien négocier son autorisation de débit ? Tout d’abord, avant d’en parler avec son conseiller financier, il faut lui faire confiance et ne pas être en conflit avec lui. Puis, il est indispensable d’avoir des rentrées d’argent(…) Lire la suite

Combien coûte un découvert bancaire ?

La loi prévoit que le taux des agios facturés par le banquier sur les montants correspondants au découvert consenti, doit être connu du client préalablement à l’octroi du découvert. L’article L.122-4 du code de la Consommation indique que la convention de compte doit mentionner le montant ou le mode de calculs des intérêts prélevés par le banquier au titre de la rémunération des découverts et facilités de caisse. Les taux ayant pour mauvaise habitude de changer régulièrement, votre banquier est(…) Lire la suite

Le découvert bancaire autorisé : règles et conseils

Les paroles s’envolent et les écrits restent Ce proverbe plus que connu prend ici tout son fondement lorsque l’on sait pour en avoir été victime ce que peut coûter une autorisation donnée verbalement et contestée lorsque la celui qui l’avait donnée prétend qu’il n’en est rien. En fait le scénario est à peu près toujours le même. Vous appelez votre banquier car vous ne disposez pas d’une autorisation contractuelle pour continuer à effectuer des opérations avec un compte dont le(…) Lire la suite

La classification des organismes de crédit

Les banques en société de capitaux font la réception des fonds et octroient des crédits illimités à leurs clients. Elles regroupent 41 % des fonds et permettent 14 % des crédits. Les banques mutualistes ou coopératives peuvent collecter les capitaux des clients dans le cadre des comptes à vue ou de 2 ans de terme au maximum. Ces banques récoltent 57 % des capitaux et octroient 38 % des crédits. Les caisses de crédit municipal ou les établissements publics ne reçoivent que 0,1 % des(…) Lire la suite

Les fichiers FCC – FNCI – FICP ?

Le Fichier Central des Chèques (FCC) Il centralise les informations sur les interdictions d’émettre des chèques prononcées par les banques ou la Justice. Ces informations sont conservées pendant 5 ans maximum. Les banques doivent demander la levée de l’interdiction dans les 2 jours ouvrés qui suivent la régularisation. Ce fichier comporte un volet « carte bancaire » qui recense les personnes dont les cartes bancaires leur ont été retirées à la suite d’incidents résultant d’une utilisation abusive (défaut de provision du compte(…) Lire la suite

Le découvert autorisé : à utiliser avec parcimonie

Si vous ne disposez pas d’une autorisation de découvert, lorsque vous êtes à découvert sur votre compte, on dit que vous avez un découvert non autorisé. Dès lors que votre compte est dans cette situation, vous risquez d’une part un rappel à l’ordre, mais surtout et de façon certaine de payer de lourds agios et autres commissions de découvert. Dans le pire des cas, des refus de paiements, l’émission de chèques non provisionnés, etc… C’est généralement sous ce prétexte tout(…) Lire la suite

Comment contester une opération bancaire frauduleuse ?

Les opérations bancaires sont dans la plupart des cas matérialisés par les opérations de dépôt et les opérations de paiement, qui sont encadrés normalement d’un point de vue juridique. En effet, les opérations bancaires, qui sont traitées et commercialisées réglementairement, font partie intégrantes des différentes activités des banques et correspondent à la réception de fonds venant de la clientèle. La classification des opérations bancaires Les opérations bancaires concernent la réception de fonds  venant du public où les clients réalisent des(…) Lire la suite

Des clients du Crédit Suisse soupçonnés d’évasion fiscale

Parmi les grandes banques existantes partout dans le monde, le Crédit Suisse est non négligeable avec ses  60.000 assistants  techniques et collaborateurs, avec ses bureaux splendides  dans plus de 50 pays sans omettre son expertise  dans le domaine de la banque, de l’investissement et des affaires financières en général.  Caractéristique organisationnelle de Crédit Suisse Le siège social du groupe bancaire Crédit Suisse est localisé à Zurich. Les clients de la cette banque Suisse sont composés essentiellement des organismes gouvernementaux, des(…) Lire la suite

La menace d’une nouvelle crise bancaire plane en 2016

En 2008, il y avait les subprimes, et en 2011, les dettes souveraines et maintenant faut-il craindre une nouvelle crise bancaire ? En effet, plusieurs paramètres font peur comme la chute des bourses, des prix du pétrole, la stagnation de l’économie chinoise, le ralentissement dans les pays émergents et les doutes qui planent autour de la croissance aux USA et en Europe, etc. Augustin Landier est optimiste Pour ne pas être trop pessimiste et penser déjà au krach, le système bancaire(…) Lire la suite

Réglementation bancaire de Bâle IV

Bien que la réglementation bancaire de Bâle III ne soit pas encore absorbée par les banques européennes, ces dernières commencent déjà à se lancer dans le nouveau round de Bâle IV. Les banques européennes se précipitent dans la réglementation de Bâle IV Évidemment, les banques européennes paraissent être pressées à se lancer dans la nouvelle réglementation bancaire de Bâle IV. L’une des raisons de cette précipitation est pour pouvoir être à la hauteur des souhaits constants des régulateurs de toujours(…) Lire la suite

Paiement en espèces à 1.000 euros

La limite de paiement en espèces ou au moyen de monnaie électrique à 3000 euros s’est réduite à 1.000 euros à partir du mois de septembre, si le débiteur réside en France. Un nouveau décret à appliquer dès le 1er septembre Un nouveau décret publié dans le journal Officiel le samedi 27 juin, limite les paiements en espèces ou au moyen de monnaie électrique à 1.000 euros à partir du mois de septembre. Jusqu’à cette date, les consommateurs pourront toujours(…) Lire la suite

Stress tests des banques : où mettre son argent en France ?

Si vous suivez l’actualité et les efforts de communication de la BCE, peut-être vous inquiétez-vous de trouver une banque solide ou du moins pas la plus vulnérable au prochain choc en zone Euro ? Des tests un peu trop cool ? D’après les résultats qui laissent perplexe une partie des économistes et ne donnent lieu à aucun commentaire ni analyse dans l’ensemble de la presse hexagonale qui recopie les dépêches et les sert tout chauds, c’est « le Crédit Mutuel remporte(…) Lire la suite