Les dérives et la révocation d’un découvert bancaire autorisé

Certains banquiers prennent leurs aises pour « aider » leurs clients à ne pas avoir de problèmes. Par exemple vous disposez d’un livret d’épargne avec 5.000 €, et cela fait 3 fois que votre banquier vous invite sans succès à combler votre découvert sur votre compte courant.

Découvert non autorisé et virement forcé

Découvert autorisé attentionEt bien ce matin, pour ne plus avoir à vous persécuter, et à justifier d’une ligne non résolue sur son listing de la journée auprès de son chef, il va effectuer un simple virement de compte à compte, et hop, tous les problèmes sont résolus. Le hic, c’est qu’il n’a pas le droit de procéder de la sorte si ce n’est pas votre volonté.

Par contre, il existe certaines formules très intéressantes ou de façon tout à fait volontaire cette fois-ci, vous allez demander qu’au delà d’un certain avoir sur votre compte courant il soit effectué un virement automatique vers un compte d’épargne et qu’inversement si un découvert se profile à l’horizon, il soit comblé automatiquement et sans délai par un virement tout aussi automatique depuis votre compte d’épargne vers votre compte courant. Forcément ce n’est pas très rentable pour le banquier, mais vraiment économique et sécurisant pour vous !

La révocation d’autorisation de découvert

L’annulation d’une autorisation de découvert arrive en général quand il y a de votre part dépassement de cette autorisation en valeur ou en temps. Le banquier devra vous informer de son intention de dénoncer votre autorisation et devra respecter le délai de préavis qui est indiqué dans la convention que vous avez signée avec lui. Bien évidemment vous pouvez également de votre côté décider de dénoncer cette autorisation, encore que le plus simple est alors de ne pas l’utiliser. Si votre banquier révoque de façon abusive (sans motif valable) votre autorisation de découvert ou ne respecte pas le délai prévu avant de rejeter un chèque par exemple, sa responsabilité peut être engagée en réparation des dommages que vous aurez subis consécutivement à cette révocation abusive.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *