Quelle imposition pour les revenus 2018 des travailleurs indépendants?

La perception de l’impôt sur le revenu devait être simplifiée depuis la mise en place de la réforme fiscale. En effet, de nombreux paramètres ont été discutés dans la modalité de mise en œuvre de l’impôt sur les revenus des travailleurs indépendants pour l’année 2018. La réforme de la fiscalité à l’endroit des indépendants Par principe, les indépendants, comme tous les autres contribuables, vont payer leurs impôts sur les revenus 2018 en 2019. Il s’agit de se conformer à la réforme fiscale, élaborée par François Hollande puis reportée par Emmanuel Macron, pour obtenir certains avantages. Les points saillants à savoir sur l’imposition des indépendants Il semble que l’année 2018 représente une année blanche quand on parle de fiscalité des indépendants.(…) Lire la suite

Comment fonctionne l’imposition pour les revenus de SCPI ?

Une SCPI ou société civile de placement immobilier est une société civile qui a pour objet exclusif l’achat et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif. Le capital d’une SCPI doit être supérieur ou égal à 750.000 Euros et ce capital est divisé en parts réparties entre les associés. Fonctionnement et fiscalité des SCPI Les revenus des SCPI ou société de placement immobilier sont principalement issus de la location de biens immobiliers. A cet effet, les SCPI adressent leur déclaration de revenu au service des impositions des revenus fonciers. C’est la responsabilité de la société de gestion qui fait savoir aux associés les montants à payer. Les SCPI sont appelées sociétés fiscalement transparentes. Au cas où la SCPI vend un bien(…) Lire la suite

La fiscalité freine t-elle le Crédit agricole?

Il va sans dire que le crédit Agricole, en 2017, a pu marquer des résultats positifs dans la plupart de ses produits d’où une progression relativement appréciable quand on parle de groupe bancaire mutualiste. Cependant, les chiffres n’arrivent pas à répondre suffisamment les résultats attendus à cause d’une décision émanant du gouvernement, notamment une fiscalité exceptionnelle. Les derniers résultats du Crédit Agricole SA En 2017, Crédit Agricole SA a marqué une croissance de 3% par rapport à l’année précédente. Le bénéfice net  3,65 milliards est légèrement inférieur par rapport aux prévisions des analystes qui ont été prévues à 3,69 milliards d’euros. Cependant, l’ensemble du groupe Crédit Agricole, y compris les caisses régionales, a marqué des résultats consistants dont un bénéfice(…) Lire la suite

Le départ en retraite à 62 ans

A l’origine, l’âge légal de départ à la retraite allait passer progressivement de 60 à 62 ans à partir du mois de juillet 2011 jusqu’au mois de décembre 2018. Une accélération du rythme de la reforme a été marquée pour avancer la date au mois de décembre 2017, en admettant la possibilité de partir dès 60 ans.

Un aperçu sur les âges légaux de départ à retraite

L’on a déterminé 3 âges légaux de départ à la retraite soit à 62 ans, à 67 ans et à 70 ans. En tout cas, il demeure possible de partir avant 60 ans si l’individu a intégré très jeune le marché du travail.  L’âge minimum de départ à la retraite dépend de la date de naissance de l’individu. Selon la réforme, s’il est né avant le 1er juillet 1951, il peut partir à l’âge de 60 ans. Cet âge de départ à la retraite s’accroît au fur et à mesure que la date de naissance avance jusqu’à 1955 où cet âge est de 62 ans. Cependant, le droit à la retraite de base à taux plein et à la retraite complémentaire sans minoration est conditionné également de la  durée des cotisations. A noter que les âges légaux de départ à retraite varient aussi selon les régimes, selon les statuts (fonction publiques ou privée), etc. En ce qui concerne la retraite à 67 ans, ce qui était à 65 ans avant la réforme de 2010,  le salarié peut partir  même s’il n’a pas atteint le nombre de trimestres nécessaires, mais avec une pension de retraite proportionnelle.  Quant à la retraite à 70ans, le salarié est mis en retraite d’office et contre son gré par son employeur qui lui adresse un préavis légal.

Le départ à la retraite s’approche de 62 ans d’âge

Depuis la mise en œuvre de la réforme de 2010, le recul de l’âge de départ à la retraite est constaté aussi bien que le nombre de pensionnés concernés. A noter qu’une année suivant la date de réforme, l’âge de départ à la retraite se trouvait à 61 ans 11 mois. En 2017, cet âge est très proche de 62 ans avec une chute du nombre de nouveaux retraités.

Réforme des retraites : Macron va-t-il tenir sa promesse ?

Emmanuel Macron avant et après son élection a promis de s’occuper de la France, de la transformer, et cela à réjouit les Français bien sûr. C’est ce qui les a poussés à voter pour lui. Les promesses qui ont attiré et charmés le peuple français sont assez nombreuses.

Parlons en particulier en ce qui concerne la réforme des retraites. Le Président de la République française a délégué au haut-commissaire la mission très importante de s’occuper des retraites, donc pour cette année 2018 on attend ce qui va bouger par rapport à la réforme des retraites.

Qu’est-ce qu’Emmanuel Macron a promis pour la réforme des retraites ?

Le Président a promis au peuple français que la retraite sera meilleure et pareille pour toute.

En effet, Macron avait proposé que la retraite soit pareille pour tous. Donc peu importe le poste que nous occupons aujourd’hui ou que nous avons eu auparavant, par exemple si nous étions cheminots, fonctionnaire ou autre, nous savons que nous aurons une bonne retraite si et seulement si Macron tient sa promesse. Il y aura tout de même certaines choses qui ne changeront jamais comme l’âge de départ à la retraite qui, pour le moment est fixé à 62 ans. Peut-être que d’ici peu cet âge sera revisité.

Réforme des retraites : va-t-il tenir sa promesse ?

Le comité d’orientation des retraites pense sincèrement que Macron ne va pas réussir à tenir sa promesse concernant la réforme des retraites. Pourquoi cela ? Il faut dire qu’il a tenu pas mal de promesses, comme par exemple réformer la fiscalité, le droit du travail, ou encore s’occuper de l’Éducation nationale et à tout cela s’ajoute donc la réforme des retraites. Sera-t-il vraiment possible pour le Président de réaliser tous ces projets, ces promesses ? Cela reste à voir…

Comment fonctionne un compte à terme ?

Le principe et le fonctionnement d’un compte à terme

Les Français sont de moins en moins intéressés lorsqu’on leur parle de comptes à terme ou CAT. Pourtant, ceux-ci étaient les favoris avant 2007. De nombreuses raisons ont fait que le compte à terme est devenu moins attractif et parmi celles-ci, nous pouvons citer le taux d’intérêt qui est très faible. Cependant, ce type de placement peut être très intéressant en cas de remontée des taux. Lire la suite

Les banques en ligne veulent marquer leurs différences face aux néo-banques

La concurrence est rude, dans tous les secteurs et dans tous les domaines. Intéressons-nous plus particulièrement aux banques en lignes ainsi qu’aux néo-banques. Cela doit faire à peu deux ans maintenant qu’il y a de toujours des nouveaux arrivants sur le marché. Les néo-banques fleurissent de partout, et il y en a tellement qu’à la fin on ne sait plus vers qui se tourner ! En plus de cela, ces neobanques proposent des services vraiment pratiques, un service client de choix et des produits différents tous très intéressants les uns comme les autres. On peut citer parmi elles la version purement marketing car sans licence bancaire, et les néo-banques qui reprennenent tout simplement le modèle business de banques de dépôt(…) Lire la suite

Fiscalité des expatriés : les députés y travaillent

Depuis quelques temps déjà, les députés sont vraiment mis sous pression en ce qui concerne la fiscalité des expatriés. En effet, ils ont pris du temps avant de s’occuper de cette question, ce qui a amené les Français à manifester leur mécontentement. Pour que la situation ne s’aggrave pas, enfin les députés se sont donc penchés sur l’affaire. Une Assemblée nationale a été organisée pour s’occuper de la fiscalité des expatriés, ce qui va également assurer leurs droits et leur protection sociale.  Les impôts pour les expatriés Cela fait des années maintenant que l’impôt reste le même pour les expatriés. Et cela cause en effet un mécontentement général de la part des résidents français. Les résidents français pensent que les(…) Lire la suite

Fiscalité des géants du web, le gouvernement français ne reculera pas

Qu’est-ce que les gens ne feraient pas pour réduire leurs impôts… Les géants du web comme Google, Amazon, Apple ou Facebook investissent dans l’optimisation fiscale et ce dans le but de payer moins d’impôts.

Que font-ils au juste? Ces géants du Web ont mis en place des formations pour un très grand nombre de personnes dans le but de les aider à avoir un emploi ou à créer des emplois dans le secteur des réseaux sociaux ainsi que dans l’intelligence artificielle. C’est très généreux de leur part, mais ils semblent qu’ils font toute cette mascarade pour échapper aux impôts. Mais le gouvernement français ne se laisse pas avoir.

Les géants du web et le fisc

Le secrétaire d’État au numérique, Mounir Mahjoubi, a déclaré que les grands groupes du Web font un très beau geste en investissant beaucoup d’argent dans la formation de ces personnes pour l’emploi dans le digital et le numérique. Mais il n’empêche qu’ils doivent tout de même déclarer leurs impôts comme tout le monde et ne pas fuir. Il semble en effet que certains de ces groupes du web préfèrent déclarer leurs revenus en Irlande par exemple, où le taux des impôts est très bas. Mais justement, à ce propos, Mounir Mahjoubi assure que le gouvernement français ne se laissera pas marcher sur les pieds, et qu’une rapport avec la fiscalité, ces géants du web devront y passer coûte que coûte même s’ils ont investi ou non pour les formations.

Les géants du Web taxés

Malgré tout ce qu’ils font pour y échapper, le gouvernement ne les lâche pas d’une semelle. En effet, les géants du web sont taxés et priés de déclarer leurs impôts. Il n’empêche que le gouvernement français commence sérieusement à en avoir assez de cette situation…

Assurance habitation : il est temps de revoir votre assurance face aux catastrophes naturelles

L’année 2017 a été remplie de très nombreuses catastrophes naturelles. Au Texas, en Californie, en France, au Japon…

Des quatre coins du monde, il y a eu toutes sortes de catastrophes naturelles comme des ouragans, des cyclones, de fortes tempêtes, des inondations ou autres qui ont ravagé des villes, démoli des maisons et tué des centaines de gens. Il est donc très important de se préparer aux catastrophes naturelles, notamment en revoyant notre assurance habitation. A la limite, nous pouvons espérer une réparation de notre logement si nous sommes victimes de catastrophes. 

Assurance habitation : bénéficier d’un remboursement

Les victimes de catastrophe naturelle peuvent se retrouver sans rien, plus de maison, plus aucune affaire, plus de voiture. Le plus important en effet est d’avoir la vie sauve, ainsi que d’avoir ses proches à ses côtés sains et saufs. Mais avec l’assurance habitation, on pourra bénéficier d’un remboursement pour la reconstruction et la réparation de notre maison. Mais est-ce qu’il est vraiment obligé d’être assurés? Pas forcément. En effet, si nous sommes propriétaires et que vraiment nous habitons vraiment dans notre maison et surtout qu’elle ne soit pas en copropriété, nous pourrons éventuellement bénéficier d’une aide, d’un remboursement. Si toutefois nous sommes propriétaire mais que nous faisons louer notre maison ou notre appartement, il est indispensable de revoir notre assurance habitation.

Assurance habitation : est-ce suffisant ?

En fait, l’assurance habitation est déjà une étape importante pour se protéger des catastrophes naturelles. Mais ce n’est pas tout à fait suffisant. Il aura également fallu souscrire une garantie en prévention des catastrophes naturelles et pour pouvoir être indemnisé, il faut aussi que ce soit annoncé et reconnu officiellement que c’est un vrai séisme qui va arriver et dont il faut se protéger.

Les frais bancaires des banques en ligne sont moins chers que ceux des banques traditionnelles, pourquoi ?

Un très grand nombre de personnes ont constaté que oui, en effet, les banques en ligne sont de loin bien moins chères que les banques traditionnelles. C’est un fait qui peut en amuser plus d’un, parce que les banques en ligne sont un concept plus ou moins nouveau, et quand on parle de nouvelles choses, on pense généralement que ce sera plus cher que la méthode dont on a déjà l’habitude. Mais on peut souvent se tromper, parce que justement, l’innovation c’est pour nous faciliter la vie, et ce, dans tous les domaines, même dans le domaine financier. Et il en va de même pour les banques en ligne qui sont bien plus intéressantes que les banques traditionnelles. Les frais(…) Lire la suite

Leur retraite sera insuffisante pour 3,4 % des seniors

Les seniors se plaignent. Ils ne sont pas contents du tout pour la pension qu’ils reçoivent et par rapport à celle qu’ils vont recevoir cette année, ils ne sont pas satisfaits non plus. En effet, les seniors qui travaillent encore s’inquiètent vraiment et profondément sur leur retraite à venir. Ils sont stressés à l’idée de penser à la petite pension qu’ils vont recevoir et qui ne va pas du tout leur suffire d’après eux. La retraite est insuffisante pour les seniors Ce sont 3,4% seniors qui déclarent que leur retraite ne suffit pas. En effet, d’après eux, il leur faut un peu plus de 1800 euros pour profiter de leur retraite paisiblement et vivre confortablement. Et pourtant, leur pension est(…) Lire la suite

Assurance maladie : en 2017, les dépenses ont augmenté de 3,1%

On a fait face à beaucoup de changements durant l’année 2017. Il y a eu également des évènements tristes, joyeux et mémorables. Nous avons aussi vu combien le coût de la vie ne cesse d’augmenter. Prenons par exemple les médicaments vendus sans ordonnance, ou encore l’assurance maladie. En effet, tout ce qui touche à la santé devient toujours plus cher à présent. Par exemple, les dépenses liées à l’assurance maladie a augmenté de 3,1%. Il semble donc que non seulement le taux ait augmenté mais qu’il y ait eu un grand nombre de personnes malades durant l’année dernière. Quelques chiffres de l’assurance maladie de 2016 jusqu’en 2017 Selon les statistiques, on compte plus de 155 milliards d’euros qui a été(…) Lire la suite

8 pays sortent de la liste noire européenne des paradis fiscaux

UE liste paradis fiscaux

A peine un mois et demi après sa création, la  liste noire européenne des paradis fiscaux fond déjà de moitié ! Selon le site des Echos, les ministres des Finances réunis à Bruxelles ont confirmé la sortie de huit pays, sur les dix-sept initialement pointés du doigt, à savoir : le Panama, la Corée du Sud, les Emirats arabes unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, Grenade et La Barbade. Ces pays passent donc en « liste grise ». La liste originelle comprenait la Corée du Sud, Macao, la Mongolie, la Namibie, le Panama et la Tunisie, Bahreïn, Barbade, Emirats Arabes Unis, Grenade, Guam, les Îles Marshall, les Palaos, Samoa, les Samoa américaines, Sainte Lucie ainsi que Trinidad et Tobago. Reste à savoir(…) Lire la suite