Les cartes de paiement

Emise par une institution financière (votre banque par exemple) ou des entreprises d’envergure (hypermarchés, compagnies aériennes…), la carte de paiements facilite les transactions d’achat, aussi bien en physique qu’en ligne.

Une carte de paiement est un mode de paiement sous forme de carte plastifiée à bande magnétique ou à puce électronique, de dimension 85,60 mm x 53,98 mm aux coins arrondis. Cette carte de paiement permet d’acheter des achat ou des prestations chez des enseignes munis d’un terminal de paiement électronique ou TPE. Elle permet aussi le retrait d’espèces dans des distributeurs de billet automatique et le règlement d’achat en ligne.

La carte de paiement et son utilité

Une institution financière peut délivrer une carte de paiement à un détenteur de compte bancaire. Selon le contrat signé, elle peut être une carte de crédit, une carte de débit ou une carte débit-crédit. Dans ce dernier cas, à chaque opération, le titulaire de la carte choisit soit de débiter sa réserve de crédit, soit son compte bancaire. Toutefois, la carte de paiement n’est pas automatique délivrée par la banque, son obtention est soumise à une demande préalable faite par détenteur d’un compte auprès de cette même banque, qui peut aussi refuser sa délivrance. Les conditions sont définies par la banque et les règles de son utilisation sont stipulées dans les termes du contrat, tout comme le plafond du retrait, du paiement et la cotisation annuelle.

Au moment de l’établissement du contrat, le client peut choisir entre différentes options. Ainsi, lors de ses opérations, il peut opter pour un débit immédiat de son compte ou différé à une date fixe, généralement la fin du mois. La carte de paiement peut aussi être nationale ou internationale. Selon le choix du titulaire, la carte de paiement peut être soumise à une autorisation systématique. C’est-à-dire qu’à chaque opération, la banque vérifie le solde du compte pour autoriser ou non le paiement.

Les entreprises de grande envergure peuvent aussi délivrer leur propre carte de paiement, après avoir passé un contrat avec le client. Elle servira pour régler ses différentes prestations sous certaines conditions définies dans le contrat. D’autre part, la carte de paiement sert aussi à régler des achats en ligne, une pratique qui devient de plus en plus courant de nos jours. On remarque cette pratique dans l’achat des billets de transport, de réservation de chambre d’hôtel, de restauration, d’articles dans les magasins en ligne et beaucoup d’autres.

Les commentaires sont clos.