Crédit : actualité des taux à la rentrée 2015

Crédit : actualité des taux à la rentrée 2015

Si les taux d’intérêt d’emprunt ont touché un plancher record cette année, ils sont en train de remonter du fait des la hausse des OAT, les taux auxquels emprunte la France lorsqu’elle émet des obligations, bref la dette française se renchérit, le crédit suit la tendance. Les taux bruts, or assurance sont en moyenne à 2,06% auprès des organismes de crédit à fin juillet 2015. Il ne faut pas oublier que nous sortons à peine d’une série de baisses depuis fin 201 qui ont conduit l’effet des taux sur le capital emprunté lors d’un achat à faire baisser de 10% le coût du mètre carré, selon les professionnels. Information à prendre avec précaution donc, sont-ce les taux qui font baisser (…) Lire la suite

Taux d’intérêt au plus bas historique

Selon l’AFP, les taux d’emprunt à 10 ans de la France, l’Espagne et l’Italie ont atteint de nouveaux plus bas historiques vendredi matin sur le marché obligataire, ces dettes étant recherchées par les rares investisseurs présents en cette fin de périodes de fêtes. La France emprunte ainsi à 10 ans pour un taux d’intérêt de seulement 0,812%, permettant à notre pays de s’endetter ou de faire rouler sa dette en la renouvelant à moindre coût. Seule la déflation peut désormais infliger un coût à cette dette et l’on comprend que Bercy souhaite à tout prix parvenir à une inflation de 2%, ce qui équivaudrait à emprunter à un taux négatif de -1% par an… Il semble que les investisseur continuent (…) Lire la suite

Taux immobiliers au plus bas… pour ceux qui ont les moyens

Les taux de crédit immobilier sont revenus aujourd’hui sur leurs records historiques de juin 2013, au plus bas à 3% sur un prêt immobilier de 15 ans par exemple. Mais derrière ce chiffre il y a aussi le resserrement des conditions d’octroi, une nécessité d’apport important et des frais de dossier en hausse. Un dossier de demande de prêt en béton L’époque où l’on vous prêtait, même si vous étiez au chômage, 110% de votre opération immobilière pour financer les frais de notaire et les travaux est révolue. Si les taux de crédit immobilier se négocient aux alentours de 3% hors assurance sur 15 ans, 3,4% sur 20 ans, des conditions très favorables donc, vous avez tout intérêt à présenter (…) Lire la suite