Les investisseurs ont le choix entre investir aux Etats-Unis ou dans la zone euro

La liquidité mondiale toujours plus abondante, avec la BCE qui va commencer le Quantitative Easing, pose la question importante des régions dans lesquelles investir. Le risque émergent est élevé, avec le freinage de la croissance, les déficits extérieurs, la dépréciation du change dans les pays émergents ; on observe donc que les capitaux ne se dirigent plus vers les pays émergents ; le Japon a une économie en difficulté, et ce sont les banques et les investisseurs japonais qui investissent à l’étranger ; la Chine (avec la stagnation de l’industrie) et la Russie (avec la crise de confiance, puis la baisse du prix du pétrole) subissent maintenant de très importantes sorties de capitaux. Il ne reste donc que deux endroits (…) Lire la suite