Qu’est ce que les agios et comment ça marche ?

Normalement, un compte courant devrait être toujours créditeur, cependant il se peut que le compte soit en solde débiteur : « à découvert ». Les banques acceptent les découverts sous certaines conditions : le montant et la durée selon la convention du compte ou le contrat annexe. En contre partie, les banques facturent des intérêts débiteurs et des commissions pour ce dépassement. C’est ce qu’on appelle « les agios ». Il faut pourtant préciser que les banques ont leurs propres politiques en ce qui concerne les calculs d’agios. Certaines ont plus de tolérance que les autres, leur montant et leur durée. Les taux d’intérêts aussi sont différentes d’une banque à une autre, sa dénomination, ainsi que les montants des commissions. (…) Lire la suite

Transférer un compte bancaire

Transférer un compte bancaire revient à déplacer le solde du compte vers un autre. Il est possible de transférer toutes ou une partie des opérations. Quand tout est transféré, il est possible de fermer le compte. Le transfert partiel peut permettre de gérer deux comptes afin de faciliter certaines démarches. Par exemple, les prestations sociales seront versées sur un compte tandis que l’autre sera réservé principalement au virement du salaire et aux différents prélèvements. Ce transfert a été largement facilité grâce aux règlements concernant la mobilité bancaire. La procédure de transfert de compte est très simple Pour transférer la totalité ou certaines opérations bancaires de compte à compte, il suffit de contacter la banque qui sera la bénéficiaire de ce (…) Lire la suite

Les dérives et la révocation d’un découvert bancaire autorisé

Certains banquiers prennent leurs aises pour « aider » leurs clients à ne pas avoir de problèmes. Par exemple vous disposez d’un livret d’épargne avec 5.000 €, et cela fait 3 fois que votre banquier vous invite sans succès à combler votre découvert sur votre compte courant. Découvert non autorisé et virement forcé Et bien ce matin, pour ne plus avoir à vous persécuter, et à justifier d’une ligne non résolue sur son listing de la journée auprès de son chef, il va effectuer un simple virement de compte à compte, et hop, tous les problèmes sont résolus. Le hic, c’est qu’il n’a pas le droit de procéder de la sorte si ce n’est pas votre volonté. Par contre, il existe certaines (…) Lire la suite

Comment ouvrir un compte joint ?

Comment ouvrir un compte joint

Le compte joint est un compte collectif, au nom de plusieurs titulaires qui leur permet de mettre leur argent sur un compte unique. Ces personnes sont désignées comme cotitulaires et chacun peut faire fonctionner le compte joint indépendamment de l’autre. Il suffit d’en demander son ouverture conjointement auprès de sa banque avec l’accord et signatures des deux parties. Les comptes et livrets pouvant faire l’objet d’un compte joint Les comptes courants ainsi que les comptes d’épargne, les comptes titres et les dépôts à terme peuvent être ouverts sous forme de compte joint. Les comptes et plans d’épargne logement (PEL), les livrets d’épargne populaire (LEP), les livrets jeune, les livrets de développement durable, les plans d’épargne populaire, et les plans d’épargne (…) Lire la suite

Combien coûte un découvert bancaire ?

La loi prévoit que le taux des agios facturés par le banquier sur les montants correspondants au découvert consenti, doit être connu du client préalablement à l’octroi du découvert. L’article L.122-4 du code de la Consommation indique que la convention de compte doit mentionner le montant ou le mode de calculs des intérêts prélevés par le banquier au titre de la rémunération des découverts et facilités de caisse. Les taux ayant pour mauvaise habitude de changer régulièrement, votre banquier est normalement tenu de vous tenir informer de ces changements (article L-312.1.1 du code Monétaire et Financier). Si il y a absence avérée de communication de cette information, seul le taux légal (2,11 % en 2006) est applicable. De façon simplifiée, (…) Lire la suite

Le découvert bancaire autorisé : règles et conseils

Les paroles s’envolent et les écrits restent Ce proverbe plus que connu prend ici tout son fondement lorsque l’on sait pour en avoir été victime ce que peut coûter une autorisation donnée verbalement et contestée lorsque la celui qui l’avait donnée prétend qu’il n’en est rien. En fait le scénario est à peu près toujours le même. Vous appelez votre banquier car vous ne disposez pas d’une autorisation contractuelle pour continuer à effectuer des opérations avec un compte dont le solde est négatif. Il vous rassure, vous indique qu’une bonne fin sera donnée aux chèques que vous avez émis, et que si cela devait à nouveau arriver il mettrait en place une facilité de caisse. C’est comme ça que l’on (…) Lire la suite

Ouvrir un compte bancaire professionnel

Un compte bancaire pour les entreprises, sociétés ou professions libérales, n’a pas les mêmes caractéristiques qu’un compte bancaire pour particulier. Avoir un compte bancaire entreprise est une obligation pour les entrepreneurs de type sociétés comme les SARL. En revanche, même si les entrepreneurs individuels ne sont pas tenus d’en ouvrir un dans le cadre de leurs activités professionnelles, il leur est conseillé de le faire. Le compte devra être ouvert par le représentant de l’entreprise et devra présenter le statut de son entreprise, son numéro d’identification SIRET, son état civil (pièce d’identité), identité des associés, extraits d’inscription au registre du commerce et des sociétés, les signatures des personnes qui seront en mesure de pouvoir faire fonctionner le compte bancaire entreprise.

Tout ce qu’il faut savoir sur le compte joint

Un compte joint est un compte ouvert par plusieurs personnes avec ou sans lien de parenté. Il existe trois formes de fonctionnement pour le compte le joint : Le compte joint est ouvert à un seul nom et fonctionne que sous la signature de cette personne. Le compte est ouvert à plusieurs noms et fonctionne sous la signature de chacune des personnes. Le compte est ouvert à plusieurs noms et fonctionne avec n’importe quelle signature, mais demande toutes les signatures pour certaines opérations définies à l’avance (ex : un achat excédant un certain montant). La fermeture d’un compte joint peut se ferme par n’importe quel signataire, la banque avise tous les co-signataires et garde l’argent bloquer jusqu’à un accord entre toutes les (…) Lire la suite

Bien gérer son compte bancaire

Gérer son compte bancaire, de nos jours, ne signifie plus se déplacer jusqu’à la banque. La gestion d’un compte peut se faire automatiquement en ligne. Il existe de nombreuses formules qui permettent de garder un œil sur son compte : des SMS envoyés toutes les fins de semaines, ou à chaque mouvement sur un compte pour en avertir le bénéficiaire. La consultation en ligne de son compte, la possibilité de faire des virements, de faire diverses opérations bancaires. Les moyens d’aujourd’hui facilitent la gestion des comptes pour les particuliers et pour les entreprises. A savoir que la gestion de compte bancaire par Internet peut avoir un coût mensuel, mais n’est pas obligatoire, il reste tout à fait possible de négocier ce (…) Lire la suite

Comment obtenir une levée d’interdiction bancaire ?

L’interdiction bancaire peut survenir à la suite d’un chèque impayé par exemple. Alors le titulaire du compte est enregistrée à la banque de France. Comment obtenir une levée de l’interdiction bancaire ? Il existe plusieurs moyens : Régler le chèque à la personne bénéficiaire par un autre mode de paiement et récupérer le chèque impayé (qui fait preuve de régularisation, un reçu ne consistant pas une preuve suffisante). Mettre à jour le compte et demander au bénéficiaire d’encaisser une nouvelle fois le chèque. Un chèque sans provision est dépénalisé en France, cependant il peut y avoir des risques de poursuites si le détenteur du compte se met délibérément en situation d’opposition, si il retire tout ou une partie de la provision destiné (…) Lire la suite

Les différents types de comptes en banque

Notre dossier sur les banques se renouvelle et s’étoffe avec une partie dédiée aux compte en banque et leur présentation. Un compte bancaire est un compte ouvert entre une personne et une banque qui permet des versements, des retraits d’argent (en espèce), les encaissements, les paiements (chèque, carte, virement, prélèvement), les mouvements de fond avec d’autres comptes. Il existe différents comptes bancaires, ou comptes courants : Le compte bancaire privé (pour les particuliers), le compte bancaire professionnels (pour les entreprises, professions libérales, …), le compte simple (pour une seule personne), le compte joint, le compte indivis (ou compte en indivision), etc. Accéder au dossier sur les différents types de comptes en banque