REVERSION

La pension de réversion résulte de l’attribution, par les organismes de retraite ou un assureur, d’une fraction des droits à retraite de l’assuré décédé à son conjoint survivant. Le bénéfice de la réversion est soumis à des conditions d’âge, de situation familiale et de ressources.

Les commentaires sont clos.