POUVOIR D’ACHAT

Le pouvoir d’achat est la capacité d’achat de biens et de services d’un revenu donné après déduction des dettes. Ainsi, le pouvoir d’achat du salaire est la quantité de biens et de services que l’on peut acheter avec une unité de salaire. Son évolution est liée à celles des prix et des salaires. C’est ainsi que, si les prix augmentent dans un environnement où les salaires sont constants, le pouvoir d’achat diminue alors que si la hausse des salaires est supérieure à celle des prix le pouvoir d’achat augmentera. Le même raisonnement s’applique à l’ensemble des ressources (travail, capital, prestations familiales et sociales…).

Le problème du pouvoir d’achat est récurrent et se place au premier plan des préoccupations des français. Des propositions pour libérer le pouvoir d’achat des Français ont été faites par la Commission pour la libération de la croissance française, présidée par Jacques Attali, remis au Président de la République le 15 octobre 2007. En matière de logement, la commission recommande la création de 500.000 nouveaux logements par an jusqu’en 2010 et propose que d’ici dix ans, tous les locataires modestes puissent « accéder à la propriété à travers des financements adaptés ».

Puisque le pouvoir d’achat résulte de la différence entre revenus et dettes, le rachat de crédits en réduisant immédiatement et significativement la charge mensuelle consacrée à leur remboursement redonne à tous ceux dont l’endettement est excessif ou inadapté à leur budget du pouvoir d’achat.



Les commentaires sont clos.