INFLATION

L’inflation est la perte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix. Elle doit être distinguée de l’augmentation du coût de la vie. La perte de valeur de la monnaie est un phénomène qui frappe l’économie nationale dans son ensemble, sans discrimination entre les catégories d’agents. En revanche, l’augmentation du coût de la vie affecte la répartition fonctionnelle et personnelle des revenus, sans toucher à la relation entre la masse monétaire et le produit national définissant le pouvoir d’achat de la monnaie. La plupart du temps, pour évaluer le taux d’inflation on utilise l’indice des prix à la consommation.

Cette mesure n’est pas toujours exacte car les variations de l’indice des prix ne sont pas toutes d’origine inflationniste. L’inflation est donc due à une hausse généralisée et persistante (donc cumulative) du niveau général des prix des biens de consommation, se répercutant sur les anticipations des agents économiques (les entreprises sachant que les prix vont augmenter, et ne voulant pas risquer de détériorer leurs résultats, augmentent alors leurs propres prix par anticipation). Il peut y avoir hausse des prix sans inflation, lorsque cette hausse est intempestive et de faible durée, n’affectant pas durablement les anticipations.



Les commentaires sont clos.