ENDETTEMENT

L’endettement est le fait de s’endetter ou son résultat. Ensemble des dettes d’une personne, d’une famille, d’une entreprise, d’un organisme, d’une collectivité, d’un Etat. L’endettement d’une personne ou d’une famille doit notamment s’apprécier en tenant compte des échéances de remboursement par rapport à ses revenus réguliers et pérennes dont le rapport ne devrait pas dépasser le tiers environ.

On distingue l’endettement raisonnable, correspondant à un taux d’effort normatif (montant total des mensualités de crédit et du loyer le cas échéant) se situant aux environs du tiers des revenus mensuels réguliers d’une personne ou d’un ménage, de l’endettement excessif encore appelé « mal-endettement » et du surendettement.

Selon un rapport du Sénat, l’endettement des ménages français se caractérise par un poids croissant, une dynamique raisonnable et un relatif sous endettement.

Malgré une nette augmentation, l’endettement des ménages français reste globalement soutenable, tant au regard de leur situation financière propre qu’apprécié par rapport à leurs homologues de l’OCDE.

La forte progression de l’endettement des ménages français ne les empêche pas de dégager une capacité de financement et s’accompagne d’une amélioration continue de leur situation patrimoniale. L’essentiel de l’endettement et de sa progression, vient des crédits à l’habitat. Ceux-ci représentent près des trois-quarts de l’endettement des ménages français.

Le rachat de crédit permet de corriger un mal-endettement, c’est-à-dire un endettement excessif ou mal adapté et de prévenir le surendettement. Il intéresse également les personnes dont l’endettement actuel est raisonnable, notamment pour anticiper un changement de situation ou encore financer des projets ou réaliser des investissements à budget égal. En revanche, le rachat crédit n’est pas un moyen de désendettement à proprement parler bien qu’il permette de réduire le taux d’endettement.



Les commentaires sont clos.