CAP, CAPE

On parle surtout de prêt ou de taux capé. Il s’agit en fait d’un plafond résultant d’un pourcentage d’intérêt préfixé venant s’ajouter au taux variable de départ d’un crédit ou d’un rachat de crédit immobilier et qui limite la variation de ce taux à la hausse par le jeu de l’indice retenu à concurrence de ce butoir.

Un prêt capé à 1,50% et dont le taux (variable) de départ serait de 4,15% pourrait voir ce dernier grimper jusqu’à 5,65% en cas de hausse correspondante de l’indice et, si celle-ci se poursuivait, il resterait plafonné à ce niveau. Lors d’un mouvement baissier, le taux suivrait la tendance lorsque, par le jeu de l’indice, il passerait en dessous du cap (plafond).

Les commentaires sont clos.